La Isla Minima

Posted in Ciné, cinéma
on 14 juillet 2015

Il y a quelques semaines j’ai pu voir en avant première un film espagnol qui sort demain : La Isla Minima. Ce film de Alberto Rodríguez a reçu pas moins de 10 Goyas (l’équivalent de nos Césars) dont « Meilleur Film », « Meilleur réalisateur », « Meilleur scénario », « Meilleur acteur ». Est-ce mérité ou pas?

la isla minima

L’histoire? Deux flics que tout oppose, dans l’Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d’Andalousie pour enquêter sur l’assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au cœur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu’à l’absurde et où règne la loi du silence, ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur.

marshland

Franchement en allant à cette avant première, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je suis sortie de là séduite et prête à vanter le film à tout va. Il se dégage de ce film une ambiance particulière. Je ne sais pas comment vous dire : c’est glauque au possible. C’est sans doute dû aux marais du Guadalquivir où prend place l’action. Alberto Rodríguez a en effet choisi de situer son action dans un coin reculé de l’Andalousie et cela ajoute je trouve à l’ambiance du film. Après, il est intéressant de noter qu’il filme en plan aérien ces marais.  Il y a ça et puis bien sûr la scène finale filmée dans les marais la nuit sous une pluie battante.

la-isla-minima

Après avec La isla Minima nous plongeons dans l’Espagne post-franquisite des années 80. A un moment où toutes les atrocités de cette période ne sont pas encore oubliées. Entre les deux flics, la tension est d’ailleurs palpable. La suspicion aussi. Il faut en effet savoir que d’un côté il y a Pedro (Raúl Arévalo)  un démocrate; de l’autre Juan (Javier Gutiérrez) qui a servi avec zèle la dictature, accomplissant nombre de basses besognes comme va finalement le découvrir Pedro. Et pourtant, le duo fonctionne et ces deux-là finiront par résoudre le crime.

isla minima

Au final, le rythme de la Isla Minima est assez lent comme écrasé par le soleil andalou. L’intrigue n’est pas non plus particulièrement originale je pense. Ce qui l’est bien plus, c’est l’époque et le lieu. Néanmoins La Isla Minima est un excellent thriller et si vous ne devez aller voir qu’un seul film cette semaine, et bien allez voir celui-là :)

2 Comments

  • Aurore

    J’y vais ce soir et ton avis me conforte dans mon choix !

    15 juillet 2015 at 13 h 20 min Reply
  • Lilli de...

    @Aurore : tu me diras ce que tu en as pense :)

    15 juillet 2015 at 17 h 39 min Reply
  • Répondre à Lilli de... Cancel Reply

    Répondre à Lilli de... Cancel Reply

    You may also like