Avant la chute de Noah Hawley

Posted in Lecture
on 19 septembre 2019

Je viens de finir Avant la chute de Noah Hawley. Si ce nom vous est familie, c’est soit que vous êtes un lecteur assidu du blog puisque j’ai chronique il y a quelques mois Le bon père soit que vous êtes amateur de séries télévisées puisque le monsieur est l’auteur de la série Fargo.

Dans ce roman, Noah Hawley nous raconte comment le crash d’un jet privé à bouleverser la vie d’un homme. Scott Burroughs, un peintre méconnu embarque de justesse à bord de l’avion privé d’un magna de la presse, David Bateman. A ses côtés, l’homme d’affaire, sa femme et leurs deux ans ainsi qu’un couple d’amis. Quelques minutes plus tard, l’avion s’écrase en pleine mer. Scott et le fils des Bateman, JJ, 4 ans, s’en sortent miraculeusement et parviennent à regagner le rivage à la nage. Alors que l’enquête démarre, les médias s’emparent de l’affaire.

Mon avis ? J’ai beaucoup aimé ce roman! Je ne sais pas ce qui m’a le plus plu entre le pouvoir des médias et l’enquête policière. En effet dans ce roman, Noah Hawley nous livre une critique acerbe de la télévision et de la façon dont nous la regardons. Nous sommes à l’heure où il faut faire le buzz coûte que coûte, où le journaliste n’est plus neutre mais prend parti à l’instar de Bill Cunningham, le présentateur vedette de la chaîne dirigée par David Bateman. Pour lui, il ne peut s’agir que d’un attentat  et le coupable est forcément Scott. Le plus drôle dans tout ça, c’est que je me suis longtemps demandée quel pouvait avoir été le rôle de Scott dans le crash de l’avion! Franchement l’auteur réussit un véritable tour de force en nous tenant en haleine jusqu’à la toute fin!

Apres je pense que ce tour de force tient aussi à la manière dont est construit le roman. On démarre avec une longue introduction qui nous emmène jusqu’au moment où Scott et le petit JJ se retrouvent sur la terre ferme.  A partir de là, l’auteur va intercaler dans son récit des chapitres relatifs à chacun des principaux personnages de ce drame. Ces chapitres qui se présentent un peu comme une rubrique nécrologique, vont progressivement éclairer l’affaire. On en après ainsi un peu plus sûr Sarah Kipling, la femme de Ben Kipling l’homme d’affaire qui allait être mis en examen pour blanchiment d’argent mais aussi sur le garde du corps des Bateman ou encore le pilote du jet. Franchement j’ai trouvé cette façon de faire intéressante. Je pense que ce mode de narration joue pour beaucoup à la force de ce roman.

Bref pour moi, Avant la chute est un excellent roman!

La quatrième de couverture : Un soir d’été, onze passagers embarquent à bord de l’avion privé de David Bateman, un magnat de la presse. Seize minutes plus tard, l’avion s’abîme en mer, au large de New York. Deux personnes survivent miraculeusement à la catastrophe : Scott Burroughs, un artiste peintre sur le retour, et JJ Bateman, quatre ans, désormais orphelin et héritier d’une immense fortune. Alors que l’enquête débute, la pression médiatique menace de rendre la situation incontrôlable. D’autant qu’on découvre des liens insoupçonnés entre les victimes… S’agit-il d’un simple accident ou d’une machination?

Prochaine lecture : Vaste comme la nuit de Eléna Piacentini

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :