5 romans érotiques pour un été hot

4
juil

2

L’été est un moment propice aux rencontres. C’est aussi pour les couples établis la période des siestes crapuleuses à l’abri des regards. Pourquoi ne pas prolongez ces moments avec quelques lectures érotiques ? Je vous propose une petites sélection de livres hot pour prolonger le plaisir cet été.

  1. La trilogie Cinquante Nuances de E L James : Cinquante nuances de Grey, Cinquante nuances plus sombres et Cinquante nuances plus claires : si j’avais trouvé le tome 1 très fleur bleue et si le tome 2 ne m’avait pas franchement intéressé, le tome 3 en revanche a su raviver mon intérêt. C’est aussi ce tome que j’ai trouvé le plus hot des trois. Et oui si vous voulez tout savoir, dans le tomé 1, il n’y a que la première fois d’Anastasia qui est racontée dans les moindres détails, le reste est assez soft. Il vous faudra quand même lire les 2 premiers pour comprendre les tenants et aboutissants de l’histoire. Pas de bol Smileob_437c80_6a00e54f10584c8834017ee8be09d3970d-pi
  2. La trilogie Crossfire de Sylvia Day qui se compose de Dévoile-MoiRegarde-moi et Enlace-moi.  Considéré comme le pendant de Cinquante nuances, la trilogie Crossfire est pour moi cependant nettement meilleur. Eva est nettement moins cucu qu’Anastasia. Si je ne devais lire qu’une seule des deux trilogies, c’est celle-ci que je privilégierais.trilogie crossfire
  3. La trilogie italienne : Sur tes yeux d’Irène Cao. C’est le seul tome de cette trilogie que j’ai lu pour le moment mais je l’ai bien aimé alors je vous le propose pour pimenter votre été. C’est pour moi, le plus hédoniste de ma sélection. C’est aussi je crois bien mon préféré Smilesur tes yeux irene cao
  4. 80 notes de jaune de Vina Jackson. Premier tome d’une série de six romans, nous faisons connaissance avec Summer, une jeune violoniste sans le sou et de son riche amant, Dominik. De tous, c’est celui-ci le plus hot je trouve Smile80 notes de jaune
  5. Beautiful Bastard de Christina Lauren. Celui-là est le premier tome d’une série en comptant 8 à ce jour. Une fois, n’est pas coutume, si j’ai gagné deux tomes dont celui-ci sur Hellocoton l’année dernière, je ne l’ai pas encore ouvert mais la quatrième de couverture me laisse à penser que ça va être chaud, voir torride entre Chloé et son séduisant patron Benett.Beautiful Bastard  Charmant salaud

Rendez-vous sur Hellocoton !

En direct de ma salle de bain #24 spécial soldes d’été 2015

2
juil

2

Comme à chaque nouvelle période de soldes depuis quelques temps maintenant, j’ai fait les soldes dès le premier jour sur le net puis en magasins. Je suis passée chez Séphora et chez Marionnaud à la recherche de petites merveilles soldées. Cette fois, j’ai quand même trouvé moins de choses. Il y avait très peu de produits de grandes marques. Si habituellement je trouvais pas mal de produits Yves Saint-Laurent en soldes, là ce n’était pas du tout le cas. Il y en avait très peu. Quand à Guerlain, cette fois nada (snif). Par contre, j’ai vu chez Séphora que Dior faisait pour la première fois des soldes. Ça concernait que quelques teintes (que j’avais déjà) mais ça mérite d’être signalé.

Bon, je vais pas me plaindre, j’ai quand même trouvé quelques trucs qui valaient le coup de se lever. Vous voulez voir mon butin de soldes beauté ? Oui ? Allez c’est parti :

  • un vernis Clinique en teinte fizzy, un joli rose nacré. Comme en janvier, ils étaient soldés à moins 70% soit 5,55 au lieu de 18,50. Comme les laisser passer dans ces conditions?

vernis clinique

  • un vernis Estée Lauder en teinte Bête noire. Et contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, il n’est pas noir mais violet Smile

vernis estee lauder bete noire

  • un vernis Yves Saint-Laurent en teinte Jade impérial. Je rêvais de le voir soldé celui-là, j’ai été exaucée Smile

vernis jade imperial ysl

  • des paquets de cotons Séphora. J’ai crié mon amour de ces cotons plein de fois sur ce blog alors pas question de les laisser passer. J’ai raflé le stock et j’ai partagé avec ma sœur.

coton demaquillant sephora

  • un RAL Estée Lauder en teinte Rebel Raspberry. Il est tellement beau que je me demande si je devrais pas en prendre un d’avance pour pas pleurer quand je l’aurai fini ?

ral estee lauder

  • Des baumes à lèvres du sourire du Couvent des Minimes à la poire, à la fleur d’oranger et à la menthe. Si je connaissais le baume du jardinier ou du randonneur, je n’avais jamais prêté attention à ces baumes du sourire aux parfums gourmands.

baume du sourire couvent des minimes

  • deux gloss marvelous MOXIE de BareMinerals en teinte Game Changer (un rouge) et Hot shot (un rose). Même s’ils n’étaient soldés qu’à 30%, je n’ai les pris. Les gloss de BareMinerals sont les seuls gloss (ou presque) que j’aime vraiment. Ils ne collent pas, ont une odeur mentholée sympa et tiennent plutôt bien Smile

gloss marvelous moxie

  • Un gloss Marc Jacobs (tiens encore) en teinte Kissability.

gloss marc jacobs

  • Palette Garden of Eden de Sleek Makeup. Je vous ai déjà parlé de ces petites palettes à petit prix vendues désormais chez Séphora. Je les aime bien et du coup je n’ai pas hésité longtemps quand j’en ai vu quelques unes soldées à moins 50%. La Garden of Eden propose 12 fap dans les tons marrons et verts.

palette sleek

  • CC Crème Yves Saint-Laurent Forever Light Creator en teinte Lavender et Rose. J’ai dégoté ces deux tubes à moins 70% soit 19,05 au lieu de 63,50, une bonne raison de les embarquer non ?

cc cream ysl

  • des fap Benéfit ultra bien soldés à 6 euros au lieu de 20.

fap benefit

  • du bain-douche Chic guimauve Séphora.  J’ai eu l’occasion de vous dire combien j’avais apprécié cette édition limitée dans mon bain. Aussi quand j’ai vu qu’il y en avait en soldes sur le net, j’ai pas hésité bien longtemps et j’en ai commandé trois.

bain douche chic guimauve

  • deux packs de quatre masques en tissu Séphora. Je vous avais dit les trouver bien mais cher. Et bien, figurez-vous que j’ai trouvé des boites de 4 masques à 9,77 euros. Ça met le masque à un peu moins de 2,50. C’est déjà beaucoup plus raisonnable je trouve. J’ai donc pris deux boites pour en avoir pour mes vacances en septembre.

masque tissu sephora

Et vous, vous avez fait les soldes ? vous avez trouvé quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fenêtre sur crime de Linwood Barclays

1
juil

0

fenetre sur crimeJ’ai été invitée récemment à rencontrer Lindwood Barclays pour la sortie de son roman Fenêtre sur crime chez J’ai Lu. Des romans de Linwood Barclays, j’en avais dans ma PAL mais jusque là je n’en avais ouvert aucun. Shame, shame, shame. Fenêtre sur crime est donc mon premier roman de l’auteur canadien. L’histoire débute alors que Ray revient dans la maison de son père pour régler la succession et s’occuper de son jeune frère Thomas qui souffre de schizophrénie. Thomas est depuis l’enfance obsédé par les cartes et il ne quitte pas sa chambre préférant explorer les villes du monde entier via Whirl360 pensant aider la CIA en cas d’attentat terroriste. Jusqu’au jour où Thomas assiste via Wirl360 au meurtre d’une jeune femme à New-York. Thomas pousse son frère à se rendre sur place et vérifier. Le commanditaire du meurtre, conseiller d’un futur gouverneur, se lance à la poursuite des deux frères.

Mon avis ? J’ai proprement adoré. Linwood Barclays réussit le pari de tenir son lecteur en haleine jusqu’à la dernière ligne. J’ai très vite été happée par l’histoire et je n’ai pas pu le lâcher avant d’avoir lu la dernière page. Et l’auteur arrive même à nous glisser une révélation inattendue à la toute fin du roman (non, non, n’insistez pas je ne dirais rien). Franchement, moi, je ne m’y attendais pas!

Après il n’y a pas que ça qui m’a séduite. L’auteur choisit pour héros un personnage assez improbable : un schizophrène inoffensif obsédé par les cartes et persuadé de travailler pour la CIA. Franchement, ça c’est assez inattendue. Et oui même si l’auteur préfère que ses personnages soient des gens ordinaires plongés dans des situations extraordinaires, je trouve que Thomas n’est pas un personnage si ordinaire que ça. Combien de romans ont pour héros un schizophrène dans le rôle du gentil ? D’ordinaire, ce type de personnage tient plutôt le rôle du méchant Smile Pour la petite anecdote, il faut savoir que Lindwood Barclays s’est inspiré de son propre frère schizophrène obsédé par les langues étrangères pour créer le personnage de Thomas. A côté de ça pourtant, c’est Ray qui raconte. Oui le récit alterne les passages à la première personne et les passages à la troisième. Ça aussi, ça prouve une certaine maitrise du récit par l’auteur.

En bref, je vous recommande vivement la lecture de Fenêtre sur crime de Linwood Barclays. Moi je vais aller lire un autre de ces romans. J’ai Ne la quitte pas des yeux qui m’attend Smile

La quatrième de couverture : Illustrateur de trente-sept ans, Ray doit abandonner sa vie de célibataire et ses activités professionnelles pour retourner dans la maison familiale suite au décès accidentel de son père. Il y retrouve Thomas, son cadet, et du même coup toutes les difficultés qu’il pensait avoir laissées derrière lui. Thomas, atteint de schizophrénie, vit reclus dans sa chambre et passe ses journées sur son ordinateur, devant un programme de cartes interactives baptisé Whirl 360. Convaincu de l’imminence d’une attaque terroriste, Thomas s’est donné pour mission de mémoriser les plans des grandes villes de la planète afin, le moment venu, de venir en aide aux agences de renseignement. Mais aujourd’hui, Thomas est plus agité que d’ordinaire. En explorant virtuellement Manhattan, il pense avoir surpris une scène de meurtre…

Prochaine lecture : Widdershins tome 3 : Le pacte brisé d’Ari Marmell

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 1 juillet 2015 | Tagué avec: , , , | Quelque chose à ajouter ?

Tale of Tales, le conte des contes

29
juin

0

J’ai eu la chance d’être invitée il y a quelques semaines à découvrir le nouveau film du réalisateur italien Matteo Garrone avec entre autre Salma Hayek et Vincent Cassel, Tale of Tales, le conte des contes. Ce film sortira mercredi au cinéma. Est ce que ça vaut le coup d’y aller ? Allez, je vous dis tout.

tale of tales

Il était une fois trois royaumes voisins où dans de merveilleux châteaux régnaient rois et reines, princes et princesses : un roi fornicateur et libertin, un autre captivé par un étrange animal, une reine obsédée par son désir d’enfant… Sorciers et fées, monstres redoutables, ogre et vieilles lavandières, saltimbanques et courtisans sont les héros de cette libre interprétation des célèbres contes de Giambattista Basile.

571251.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Voilà le décor est planté si je puis dire. Ce film se veut une adaptation de trois des 50 contes de fées de l’italien Giambattista Basile. J’avoue, même s’il s’agit d’une œuvre majeure de la littérature italienne, je ne connaissais pas ces contes avant de voir le film. A ce que j’ai pu lire, les 49 contes sont introduits par un premier qui leur sert de cadre et les relie les uns aux autres. Dans le film, il n’en est rien. Le lien se fait à la fin lors du couronnement d’une des princesses. Sinon on passe d’un récit à l’autre comme ça sans transition. J’avoue c’est quelque peu déstabilisant. Et même le lien à la fin n’est pas très marqué (et pour moi ne sert pas à grand chose) puisque le réalisateur se contente de montrer les princes et princesses des royaumes voisins présents lors de la cérémonie de couronnement. Oui j’ai eu la désagréable impression d’une superposition de trois histoires sans aucun lien entre elles et j’avoue que ça m’a pas mal gêné. Ça, c’est le premier point négatif de ce film.

tale of tales

Le second point négatif pour moi est que je me suis un peu ennuyée par moment. C’est long, très long parfois même (le film dure plus de deux heures et on s’en rend très vite compte!). C’est plat. J’ai eu l’impression que même à la fin de ces contes il n’y avait ni morale ni happy end. On est loin des contes de fées et de leur « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » habituel (oui j’ai été élevée à l’aune de Disney). Là ce conte des contes manque de magie, de féerie comme dans les contes de fée quoi. Ça aussi ça m’a gêné.

tale of tales le conte des contes

Allez, un point positif : la plastique du film. Les images sont belles. Les costumes sont magnifiques. Est ce que cela suffit ? est ce que je vous recommande Tale of Tales, le conte des contes ? Non. Ce film ne m’a pas convaincue loin de là. Mais pas de panique, restez dans le coin car je vais vous parler très vite d’un thriller qui lui m’a convaincue à 100% Smile

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 29 juin 2015 | Tagué avec: , , , | Quelque chose à ajouter ?