Quelques notes d’amour, le nouveau parfum d’Yves Rocher à découvrir

21
août

0

Fin juin, Yves Rocher a convié les journalistes et les blogueuses pour leur présenter son nouveau parfum baptisé Quelques notes d’amour.

quelques notes d'amour yves rocher parfum (5)

Par quoi commencer ? Peut-être par le début, non ? L’histoire de ce parfum. Ce parfum trouve son origine dans un voyage en Turquie. La parfumeuse, Domitille Bertier, est partie en Turquie suivre la cueillette des roses. Et c’est bien la rose de Damascena qui ressort en premier dans ce parfum. Il n’y a pas de doute possible Smile

quelques notes d'amour yves rocher parfum (2)

A côté de l’essence de rose, on trouve le bois de Gaîc et le benjoin. Ça s’est assez original. (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 21 août 2014 | Tagué avec: , , | Quelque chose à ajouter ?

La sélection, tome 2 : L’élite de Kiera Cass

20
août

2

la selection t.2 l'elite kiera cassEn juillet, j’ai lu le tome 1 de La sélection de Kiera Cass et je n’avais qu’une hâte, c’est de lire la suite intitulé L’Elite. Et bien voilà, j’ai acheté et j’ai lu L’Elite il y a quelques semaines. Mais comme je me suis inscrite aux LC proposés sur Livr@ddict pour le tome 2 et 3 également, j’ai joué le jeu et ai réservé ma chronique. Le temps est venu de vous livrer mon avis sur L’Elite Smile

On retrouve dans ce tome America Singer embarquée dans la compétition qui vise pour le prince Maxon a choisir sa future épouse. Il ne reste plus que 6 candidates. Et de nouvelles éliminations vont encore avoir lieu au fil des semaines. America semble succomber au charme du prince qui continue à lui faire une cour assidue. Mais un évènement vient perturber tout ça : Marlee, la meilleure amie d’America est surprise en train de flirter avec un garde royal et est fouettée en place publique. Révoltée, America tente d’obtenir la clémence de Maxon mais celui-ci ne lui jette pas un regard. America, bouleversée lui bat froid les jours qui suivent. Le prince se rapproche alors de Kriss une autre candidate au grand dam d’America qui hésite toujours entre son amour pour Aspen et le Prince. Pendant ce temps, les rebelles continuent leurs attaques contre la famille royale tandis que Maxon apprend son métier de futur roi. Vers qui America, elle, va t’elle se tourner au final ?

Mon avis ? J’ai adoré. J’avais hâte de le lire et quand je me suis plongée dedans, je l’ai lu d’une traitre en une après-midi Smile J’ai trouvé que dans ce tome les choses étaient approfondies. C’est rigolo parce que après une cinquantaine de pages, on pouvait avoir l’impression que l’affaire était bouclé et que ça allait vers le « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » et paf raté! Ça repart et ça repart de plus belle. L’auteur arrive à faire rebondir son histoire avec brio. Chapeau! Parce que sérieusement je me suis demandée ce qui allait se passer si vraiment America tombait tout de suite dans les bras de Maxon. En outre si j’avais un reproche à faire au tome 1, c’est que la rivalité et les mesquineries entre les filles n’apparaissaient pas trop, là cet aspect est d’avantage développé et mis en avant. C’est bien. On sent la rivalité entre Céleste et America. J’ai aimé aussi qu’America montre de la jalousie vis à vis des autres filles. Ça l’humanise si je puis dire. Ça rend aussi le personnage plus crédible. On quitte le registre du pur conte de fée dans ce tome. J’espère qu’il en ira de même au tome 3.

Bon on se retrouve maintenant le 20 septembre pour L’élue, le troisième et dernier tome de cette saga (même si je sais que je l’aurai lu bien avant la date fatidique) Smile

La quatrième de couverture : La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Prochaine lecture : Quand rentrent les marins de Angela Huth

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 20 août 2014 | Tagué avec: , , | Quelque chose à ajouter ?

L’idiot du palais de Bruno Deniel-Laurent

19
août

0

l'idiot dupalaisJe viens de lire l’un des 607 romans de la rentrée littéraire 2014 : L’idiot du palais de Bruno Deniel-Laurent publié aux éditions de La table ronde et qui sortira le 21 aout en librairie. C’est un premier roman et c’est drôlement bien!

L’histoire est celle de Dusan, un jeune agent de sécurité d’origine serbe. Il travaille dans le palais parisien d’un prince arabe. D’abord au service de la princesse puis du prince à qui il fournit des jeunes femmes pour ses partouzes. Jusqu’au jour où Dusan croise sur les boulevards extérieurs, Khadidja, une jeune prostituée à la beauté surprenante. Dusan pense être tombé amoureux. Pour pouvoir revoir sa belle, il est prêt à la vendre à nouveau au Prince. Mais à ce jeu, Dusan finit par signer sa perte.

Mon avis ? il y a quelques semaines, j’avais flashé sur ce livre en feuilletant le catalogue de l’éditeur. A la lecture, je n’ai pas été déçue loin de là. Ce court roman est une petite pépite de cette rentrée littéraire 2014. C’est un étonnant roman d’apprentissage que signe là Bruno Deniel-Laurent. Dusan au contact de Khadidja ouvrira en effet les yeux et comprendra que sa liberté est bien la chose la plus importante. En bref, si vous ne deviez lie qu’un seul livre de cette rentrée littéraire, je crois bien que ça devrait être celui-là! Oui bon j’exagère peut-être un peu (j’ai encore rien lu d’autres sur les six cent romans à paraitre) mais juste un peu Smile En tout cas, vous l’aurez compris, j’ai été conquise. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

La quatrième de couverture : On l’appelle le Palais. C’est une prison dorée des beaux quartiers de Paris. Originaire de Serbie, Dušan vient d’y être recruté comme agent de sécurité. Au service de la Princesse, il passe son temps à attendre, simple figurant d’une farce où se mélangent le protocole et les caprices.
Lorsque le Prince débarque sans préavis des États-Unis, Dušan endosse un nouveau rôle. Le «docteur» Élias, âme damnée des lieux, lui confie la mission délicate de pourvoir aux fantasmes du Prince. C’est ainsi qu’il recrute Khadija sur les boulevards extérieurs. Il ne sait pas qu’en la ramenant au Palais il va signer sa propre perte. Et retrouver le goût de la liberté.

Cette lecture compte pour le challenge 1% de la rentrée littéraire

challengerl2014

Prochaine lecture : Quand rentrent les marins de Angela Huth

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dualed d’Elsie Chapman

18
août

2

dualedJ’ai terminé il y a quelques jours la lecture de Dualed d’Elsie Chapman, un roman publié par une toute jeune maison d’édition, Lumen et dont on a beaucoup entendu parler sur les blogs littéraires.

L’intrigue de Dualed est plutôt originale. Dans un futur éloigné, les États-Unis n’existe plus. A la place une cité tentaculaire s’est construite mais aucun des habitants de cette ville ne peut plus avoir d’enfant. Pour préserver l’espèce, le gouvernement crée quand un couple veut un bébé, un enfant à partir du génome du couple mais aussi du couple qui vient juste après. En effet chaque citoyen a un jumeau qu’il doit éliminer avant son vingtième anniversaire s’il veut vivre. West Grayer a 15 ans, depuis son plus jeune age, elle s’est entrainée pour éliminer sa jumelle et mériter sa place le jour venu. Pourtant quand elle reçoit son ordre de mission, elle n’est plus aussi sure d’elle. Elle a 30 jours pour tuer sa jumelle mais West, qui est devenue entre temps chasseuse et tue pour d’autres leurs jumeaux fuit sans cesse le sien. Alors que l’échéance se rapproche dangereusement, West doit prendre une décision : tuer ou être tuée.

Mon avis ? J’ai beaucoup, beaucoup aimé. Je l’ai dit plus haut l’intrigue m’a paru vraiment originale. Cette idée de devoir tuer un jumeau qui n’est pas tout à fait son double pour mériter sa place dans la société est présentée un peu comme un rite de passage obligé vers l’âge adulte. C’est après s’être accompli que les citoyens de Kersh peuvent fonder une famille, travailler, consommer. J’ai beaucoup aimé cette idée et l’exploitation qu’en fait l’auteur dans ce roman. Le cheminement de West Grayer est tout à fait intéressant. La jeune fille parvient à tuer les Alts des autres sans éprouver de remords mais face à sa jumelle, elle n’est plus aussi sûre d’elle. Jusqu’au jour où elle prend conscience de la vraie nature du lien qui la lie à Chord, un ami de son frère Luc. J’aurai voulu avoir quelques explications en plus. En effet il a ces quelques petits points de détails qui laissent un peu perplexe. J’aurai aimé par exemple savoir ce qu’avait fait West après avoir découvert qu’Hestor l’avait vendu. J’aurai aimé savoir ce qu’il advenait de vous quand votre Alt était tué avant l’activation. Enfin c’est des petits détails. Ça n’a pas beaucoup d’importance au final. L’intrigue est mis à part ça bien menée et tout est cohérent. Il y a juste deux-trois petits flous pas gênant du tout pour l’histoire (je me demande d’ailleurs si je ne suis pas la seule à noter ce genre de choses).

Donc si je résume, Dualed d’Elsie Chapman est un excellent roman. Et si vous êtes un tant soit peu amateurs de Science-fiction et de Young Adult, ce roman a toutes les chances de vous plaire comme il m’a plu Smile

La quatrième de couverture : Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

Prochaine lecture : L’idiot du palais de Bruno Deniel-Laurent

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 18 août 2014 | Tagué avec: , , | Quelque chose à ajouter ?