Entre II Mondes, tome 1 : Réminiscences de D. Lygg

20
Jan

0

Il y a quelques jours j’ai terminé le tome 1 d’Entre II Mondes de D. Lygg intitulé Réminiscences paru aux éditions Hélène Jacob.

L’histoire ? Moira a 17 ans et vit dans une petite ville au Canada. Elle a perdue ses parents adoptifs et est élevée par ses grands-parents, Jo et Rosy. Depuis quelques temps, Moira fait des rêves étranges : elle se réveille en effet avec les stigmates de ses rêves. Durant les vacances d’été, son grand-père est agressé chez eux. C’est Moira que les agresseurs cherchaient sans qu’elle sache pourquoi. Quelques jours après, elle et Tristan, son petit-ami sont agressés dans la rue lors d’une ballade au clair de lune par des êtres venants d’un autre monde. La jeune fille et Tristan ne doivent leur salut qu’à Alastar, un mystérieux gardien chargé de veiller sur Moira. En quelques semaines, le quotidien de Moira s’est trouvé chamboulé et la jeune fille s’interroge : qui est-elle vraiment ?

Mon avis ? J’ai beaucoup aimé ce premier tome d’Entre II mondes. J’ai beaucoup aimé cette histoire qui mêlent des fées, des elfes, des gardiens de l’Ordre et des hommes. Jusque là c’est pas très original j’ai envie de dire. Une histoire d’amour entre une fée et un mortel, un bébé promis à un grand destin, des protecteur, des ennemis qui s’acharnent à poursuivre l’enfant, hum tout ça à comme un air de déjà vu. Pourtant ici ça fonctionne. La preuve j’ai envie de lire le tome 2 et peut-etre aussi le tome 3! C’est peut-etre parce que tout n’a pas l’air réchauffé Smile L’auteur arrive à introduire dans son histoire des éléments originaux et à ouvrir le champs des possibles. Sans spoiler l’histoire : il y a les personnages de Nel et de ses parents, Hélène et Samuel. On finit par s’interroger sur leur rôle réel dans cette histoire. Même le personnage de Tristan! L’auteur réussit à nous faire douter sur son véritable rôle dans cette histoire!

Ensuite, j’ai bien aimé que l’histoire soit écrite à la première personne du singulier et se lise comme le journal de Moira. Ça oblige à taire des choses puisque Moira ne peut pas les deviner Smile

Bref ce tome 1 de la saga Entre II mondes de D Ligg est une bonne surprise. Si vous ne l’avez pas lu, je vous le recommande. Moi je vais me procurer le tome 2 Smile

La quatrième de couverture : À Hidden Hills, petite ville de la province d’Alberta dans les Rocheuses canadiennes, Moïra mène une vie sans histoires aux côtés de ses grands-parents adoptifs. Mais très vite, la jeune femme découvre que sous les aspects d’une vie tranquille et ordinaire peuvent se cacher bien des secrets. C’est au travers de ses rêves et de sa relation naissante avec un jeune homme nommé Tristan, qu’elle se sent troublée.
Elle prend véritablement conscience de sa différence lors de l’apparition d’étranges phénomènes liés à ses nouvelles capacités, qu’elle doit apprendre à maîtriser rapidement. Mais ses dons l’éloignent malgré elle de ceux qu’elle aime. Ils font également de Moïra la proie d’êtres mal intentionnés, des créatures œuvrant pour le compte de leur puissant maître resté dans l’ombre, et venues d’un monde ancien et oublié par les Hommes.
Heureusement, la providence mettra sur son chemin un allié aussi précieux que redoutable appartenant à l’Ordre Sacré des Gardiens du Temple. Envoyé sur Terre, il aura pour mission de retrouver les traces d’une activité anormale dans le monde humain.
Car la saison sombre approche et avec elle la fête de Samain, ouvrant le passage entre les deux mondes…

Prochaine lecture : Errances, tome 1 de Denis Labbé

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 20 janvier 2017 | Tagué avec: , , | Quelque chose à ajouter ?

Prescription Lab janvier 2017

18
Jan

0

J’ai reçu il y a peu la deuxième box de Prescription Lab. Rappelez-vous je vous en parlais le mois dernier .

Prescription Lab janvier 2017

Ce mois, on a eu (oui toutes les box sont identiques. Pourquoi remplir un profil beauté dans ce cas ? C’est la où selon moi ça pêche) :

  • Baume à lèvres Prescription Lab
  • Crayon sourcils designer Pro L’Atelier du maquillage
  • Huile sèche Rose du Maroc de Ren

precription lab janv 2017

Voilà trois produits comme promis : l’un de chez Precription Lab, un full size de grande marque et un échantillon.ce mois-ci toutefois, on a eu deux full size : l’huile de Ren et le crayon de l’Atelier du Maquillage.

Pour 19,60 par mois, j’en ai Pour mon argent même si la valeur de la box semble un peu inférieure à celle du mois dernier. J’ai en effet trouvé l’huile sèche de Ren pour 28 euros et le crayon à 14,90. Toujours pas de prix pour les produits Prescription Lab d’afficher.

precription lab janv 2017

Apres là où ca pêche, c’est que toutes les box sont identiques. A quoi ça sert donc de remplir un profil ? A rien. Mais ce qui m’embête d’avantages c’est que si les produits conviennent au plus grand nombre et ils ne vont pas à tous. Prenez le crayon marron. Il n’ira pas à une blonde par exemple. Je râle la mais il faut savoir que Birchbox, par exemple, ne tient pas compte des profils beauté remplis par ses clientes. Pourquoi en faire remplir un dans ce cas ? Je préfère mille fois une box identique pour le monde mais qu’on n’essaie pas de me faire prendre des vessies pour des lanternes!118

Alors que je continue avec Prescription Lab ? M foi, oui. Je suis satisfaite de ce que j’ai reçu ce mois-ci! Rendez-vous donc en février Smile

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 18 janvier 2017 | Tagué avec: , | Quelque chose à ajouter ?

Le clan Tarran, tome 1 : La romancière de K Sangil

17
Jan

0

la romanciereJ’ai reçu dans le cadre d’un partenariat sur Livr@ddict le tome 1 de la saga Le Clan Tarran intitulé La romancière de K. Sangil paru aux éditions Lune Ecarlate (un grand merci à l’éditeur pour cet envoi).

L’histoire ? Annie Virenne écrit sous le pseudo d’Aio des romans mettant en scène des vampires. Lors d’une émission de radio, elle émet le souhait de rencontrer ceux qui sont au coeur de ces romans pour leur poser des questions. Peu après, elle reçoit via son éditrice une étrange invitation à séjour dans un grand hôtel en Suisse. D’abord réticente, Annie finit par s’y rendre à l’improviste. Elle tombe en plein concile de vampires! Là elle fait la connaissance du mystérieux chef de clan qui l’a invité : Deniel mais aussi de nombreux fans.

Mon avis ? J’ai beaucoup aimé ce premier tome! Vivement que paraisse la suite!! Je ne suis pas une spécialiste des histoires de vampires mais j’ai trouvé plein de points intéressants dans ce roman. Il ne s’agit en effet pas seulement d’une romance vampirique classique. L’auteur crée tout un monde vampirique avec une organisation, une hiérarchie, des lois. Elle crée aussi des personnages originaux. Il y a plein de petites choses que je n’avais jamais lu avant. J’ai beaucoup aimé qu’elle en fasse des êtres capables d’aimer (j’ai d’ailleurs trouvé intéressante l’idée selon laquelle les vampires ne sont capables de feuler que pour une et une seule femelle à laquelle ils s’uniront pour l’éternité) . J’ai aimé aussi l’idée de pouvoir transmettre une part d’immortalité à l’être aimé sans forcément le transformer en vampire. C’est assez original ça, non ?

J’aurais juste un bémol : c’est parfois un peu rapide. L’auteur use de raccourcis à certains moment et c’est bien dommage. Tiens, la naissance de la relation entre Deniel et Annie, ça va un peu vite. Deniel est indifférent à Annie et tout de suite après fou amoureux. J’aurais aimé un peu plus de développements là. Bon ça ne gâche pas non plus toute l’histoire, ne vous inquiétez pas Smile

Après le mode de narration est top : on alterne les passages narrés à la troisième personne et les passage du journal d’Annie. C’est plutôt chouette je trouve.

Bref, ce premier tome de la saga Le Clan Tarran est une réussite. J’attends la suite avec impatience maintenant!!

La quatrième de couverture : Annie Virene, jeune auteur spécialisé en romance vampiresque, remporte une audience grandissante auprès du public. Surfant sur la vague du succès, elle vient même de décrocher une interview à la radio dans une émission littéraire très prisée. Au cours de cet événement médiatique, elle émet le souhait très ironique de rencontrer un jour l’une des créatures qu’elle met en scène.
Quelque temps plus tard, elle reçoit, par l’intermédiaire de son éditrice, une bien mystérieuse invitation qui bouleversera à jamais son existence.
S’il s’agit incontestablement d’une histoire d’amour, ce roman plein de rebondissements vous ravira par l’originalité avec laquelle il vous mènera hors des sentiers battus du genre…

Prochaine lecture : Entre deux mondes, tome 1 : Réminiscence.

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 17 janvier 2017 | Tagué avec: , , , , | Quelque chose à ajouter ?

Mes tops et flops beauté 2016

16
Jan

0

Aujourd’hui je vous propose de décerner les Lilli Beauty Awards 2016. Autrement dit  je vous propose une petite revue de mes tops et flops beauté 2016 Smile

Alors qu’est-ce que j’ai aimé ou détesté cette année ?

Maquillage

Cette année, j’ai continué à faire mon teint avec le fond de teint Diorskin Forever Compact de Dior (d’ailleurs le boitier fait bien la tronche à force) mais j’ai aussi testé quelques trucs comme la Nude magique cushion de L’Oréal.  Du coup entre les deux, mon cœur balance Smile

fond de teint

En 2016, j’ai continué à acheter des tonnes de rouges à lèvres. J’ai agrandi ma collection de RAL MAC, j’ai commencé aussi une petite collection de Vice Lipstick. J’ai craqué aussi sur les rouges Gold Obsession de L’Oréal (j’ai d’ailleurs beaucoup porté Plum Gold). Du coup, j’ai dû mal à vous dire lequel j’ai préféré. Par contre, je peux vous dire ceux que j’ai absolument détesté : les lip Lingerie de Nyx.

lip Lingerie de Nyx

Côté maquillage des yeux, j’ai validé deux mascaras en fin d’année même si je ne vous en ai pas encore parlé : le mascara haute tolérance d’Avène et le mascara Somptous extreme d’Estée Lauder.

mascara

Après pour ce qui est des palettes, j’ai acheté la palette Night on the town de NYX et je dois dire que j’ai été déçue : j’ai testé un fard à paupière et il n’a pas tenu! Depuis je ne m’en suis pas resservie et l’ai remisé dans un coin! Dieu merci, il y a eu de belles sorties en matière de palettes : je pense à la Modern Renaissance d’Anastasia Beverly Hills et à la Naked Ultimate Basics d’Urban Decay notamment.

Vernis

Si je me suis moins vernis les ongles cette année, j’ai quand même fait quelques belles découvertes. Mon coup de cœur absolu revient cependant au vernis Night escape d’Yves Saint-Laurent.

A côté de ça, j’ai été moins convaincue par les vernis à l’huile de L’oreal. Si la brillance est bien au rendez-vous, la tenue, elle, fait défaut. Dommage!

Démaquillage, hygiène et soin

J’ai découvert le masque microbulles détoxifiant oxygénant de Séphora et j’ai proprement adoré! Depuis j’en ai racheté au moins trois pots afin d’être sure de ne pas manquer au cas où il serait arrêter!

Pour mes lèvres, j’ai définitivement adopté les baumes EOS. A New York, j’ai désespérément cherché celui au citron (que j’ai finalement trouvé à Ulta) et j’ai acheté quelques parfums en plus pour agrandir ma collection. Vivement la prochaine nouveauté (et le prochain séjour aux États-Unis)!

baumes à lèvres EOS

Pour le corps, j’ai découvert les huiles. Depuis l’huile de grenade de Weleda est devenue un indispensable.

Enfin à New York, j’ai craqué sur les désinfectant pour les mains Bath and body works et leur senteurs variés. J’ai ramené dans mes valises Marshmallow Pumpkin Latte, Champagne Sparkle, Black Cherry merlot, Coconut pumpkin latte, rappelez-vous. Depuis je me demande comment je vais faire une fois finis!

Produits capillaires

Mon amour pour les huiles extraordinaires de L’Oréal ne s’est pas démenti en 2016. J’ai même ajouté à celles que je possédais déjà l’huile cheveux micro-diffuser Elseve de L’oréal. J’ai aussi découvert les bienfaits de l’huile de coco que j’utilise maintenant régulièrement.
huile de coco

J’ai ajouté également à ma routine cheveux le vinaigre à rincer Expert Mèche de Franck Provost. Je l’utilise maintenant très régulièrement après mon shampoing.

Parfum

Si j’ai été assez volage en matière de parfums en début d’année et ai testé pas mal de fragrances, deux parfums se sont imposés : L’eau des merveilles d’Hermes (surtout en début d’année) et mon parfum de toujours : J’adore de Dior vers lequel je suis revenue ces derniers temps.

Et vous qu’est-ce qui a plu ou déplu en 2016 ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 16 janvier 2017 | Tagué avec: , , , , , | Quelque chose à ajouter ?