Sacré mariage

Posted in Au théatre ce soir
on 14 mai 2012

Et voilà, j’ai fini de voir les pièces que j’avais inscrites à mon agenda culturel la dernière fois en allant voir la semaine dernière Sacré mariage à la Comédie des Trois Bornes dans le 11eme. Maintenant, il va falloir que je mette au point le programme théâtral des prochains mois :) Mais ça, c’est pas pour tout de suite. Là on va plutôt parler de cette comédie, Sacré Mariage :)

Le pitch ? Rémy Bombard est sur le point de se marier, mais sa prétendante tarde à arriver !
Tous les protagonistes, les deux témoins, Pascal et Marie-Lise, ainsi que le Père Pater semblent être mêlés de près ou de loin à cette absence mystérieuse !
N’y aurait-il pas du divin dans tout ça ?

Ça, c’est le résumé de la pièce que j’ai eu quand j’ai réservé. En effet c’est pas tout à fait ça. En fait si mais pas seulement. Sans en dire trop, je peux vous dire que Remy Bombard va se marier dans une petite église où le curé dit entendre la voix de Dieu. Pour s’en assurer, le diocèse a dépêché sur place une jésuite : Marie-Lise qui est aussi le témoin de la mariée. Une mariée qui d’ailleurs se fait attendre…

Alors c’était comment ? Et bien , l’histoire est très convenue, c’est sans surprise et on devine des les premières répliques la supercherie. A côté de ça, c’est bien joué. J’ai particulièrement apprécié la comédienne qui joue Marie-Lise ainsi que celui qui joue le père Pater. On ne s’ennuie pas. L’auteur a su aussi bien tiré parti du comique de situation que du comique de mots pour nous faire passer un bon moment. Il y a quelques répliques vraiment drôles dans tout ça.

En plus qui dit petite pièce, dit petite salle. La comédie des Trois bornes c’est tout petit, à peine une quarantaine de sièges. Du coup, on est très proches des acteurs sur scène. Et ça aussi je dois dire que cela contribue à créer une atmosphère sympathique.

Bref j’ai passe un bon moment même si c’est pas la pièce du siècle.

C’est où ?

Sacré mariage

Comédie des trois bornes

32, rue des Trois Bornes,
75011 Paris

Jusqu’au 28 juin 2012

Leave a Reply

Leave a Reply