Le livre des portes, tome 1 : Galénor d’Audrey Verreault

Posted in Lecture
on 3 mars 2017

J’ai reçu et lu dans le cadre d’un partenariat sur Livr@ddict, Galénor, le tome un du livre des portes d’Audrey Verreault (un grand merci à l’auteure pour l’envoi de son roman).

JudyAnn aura 19 ans dans quelques jours. Comme tous les jeunes gens de Galénor, elle sera testée afin de savoir si elle est une magicienne ou pas. Le jour de son anniversaire, elle reçoit ainsi la visite de Mérindol, un imminent sorcier. Il lu révèle qu’elle est non seulement une sorcière mais aussi une des quatre derniers géminis, de puissants sorciers fonctionnant par paire. Elle part escortée de Vincent, l’assistant de Mérindol pour la grande cité de Goldwyn où elle recevra un enseignement avant de choisir la voie dans laquelle elle veut exercer. Elle y fait la connaissance de Daphnée, sa soeur gémini ainsi que de Tom et Kyle, l’autre couple de gémini. Tandis que les apprentis sorciers suivent leurs cours, une menace approcha de Goldwyn. Kendrick le puissant mage noir, se prépare à attaquer la cité et à l’envahir.

Mon avis ? Il y a du bon; il y a du moins bon. il y a des trucs que j’ai aimé; d’autres moins. Je vous explique tout ça ? Allez! c’est parti!

Tout d’abord, je n’ai pas aimé le fait que l’auteur mette des choses de notre monde dans son univers. Trouver une télé, une tablette tactile, des bars et discothèques, etc… dans un monde magique, je n’ai pas trouvé ça top. Je crois que le fait que Kyle vienne de Désenchanté c’est à dire de notre monde, ça suffisait. A contrario, j’ai trouvé intéressant d’utiliser des personnages de la mythologie comme les Gorgones, les Sirènes, les Sphinx ou encore les Muses. Réunir tout ce petit monde dans un seul roman, c’était osé mais ça marche. J’ai aimé que le gouvernement de Galénor se méfie de toutes ses créatures sans exception et en fasse des méchants. Pas aussi méchants certes que les mages noirs mais quand même. Ce sont des parias et les autorités n’hésitent pas à les traquer, à leur retirer leurs pouvoirs et même à les jeter en prison. Déjà vous le voyez, dans la constitution de l’univers du roman, il y a du bon et du moins bon je trouve :)

Après j’ai trouvé qu’il y avait dans Le livre des Portes, de (trop ?) nombreuses références à d’autres romans ou film. Il y a déjà dans tout ça un petit air d’Harry Potter. Par exemple le lien entre JudyAnn et le mage noir Kendrick m’a évoqué le lien entre Harry et Voldemort. Ensuite, les Alden, les animaux fantastiques que l’on trouve ici m’ont rappelé les petites créatures que Belle découvre dans La Belle et la bête. Prenez encore Désenchanté : c’est le titre d’un Disney si je me rappelle bien!

Pourtant il y plein de choses originales (peut-être pas assez exploitées) dans ce roman. Prenez par exemple les couples de geminis. Ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre; ils ressentent ce que leurs jumeaux ressentent. Par contre, c’est peut-etre pas assez exploité pour ce qui est du couple Daphnée-JudyAnn. A part à la fin, le lien entre les deux sœurs geminies est plus que tenu! J’ai eu l’impression que à force de vouloir caser toutes ses idées dans son roman, l’auteur en oubliait certaines et passait complètement à côté de choses qu’il aurait fallu développer. A contrario, j’ai apprécié l’histoire d’amour entre Vincent et JudyAnn. Certes, une histoire d’amour entre une humaine et un vampire, c’est pas particulièrement original (j’en ai lu quelques-unes ces derniers temps). Une histoire de trahison et de pardon, non plus. Pourtant cela fonctionne.

Enfin, le style de l’auteur est agréable. Et ça se lit bien. D’ailleurs, je l’ai lu très vite (preuve aussi que ce n’est pas mauvais). Bref je crois que Le livre des Portes mérite qu’on s’y arrête un peu :) Moi j’attends la suite maintenant. J’espère juste que l’auteur se souviendra de la prophetie et mettra d’avantage en avant les autres personnages (il n’y a pas que JudyAnn qui doit sauver le monde!) :)

La quatrième de couverture : Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères… la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies – meurtres, maisons incendiées et disparations s’enchaînent… JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…

Prochaine lecture : La fin d’une imposture de Kate O’Riordan 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :