Le clan Tarran, tome 2 : l’aînée de K. Sangil

Posted in Lecture
on 27 décembre 2017

En janvier dernier, je recevais et lisais le tome un du clan Tarran de K. Sangil. Je vous disais alors combien j’avais aimé et combien j’avais hâte que le tome deux paraissee. Le tome 2 intitulé L’aînée est paru en septembre. J’ai eu la chance de le recevoir en SP. Je l’ai gardé un peu au chaud pour mieux le savourer puis je me suis plongée dedans et viens de le finir il y a quelques jours.

On retrouve dans ce tome Annie, la romancière et prophétesse et tous les membres du clan Tarran. Ils sont toujours à la recherche du sixième membre, celui qui permettra de faire le trait d’union entre les vampires et les humains. Marc, l’immortel, commence à rêver de façon insistante de la sœur ainée de Deniel, son chef de clan. Convaincu qu’il s’agit la du sixième membre de leur clan, il la ramène avec l’aide de ses pairs à la vie. La jeune fille d’abord surprise s’adapte très vite a ce nouveau monde et fait preuve d’une curiosité insatiable. Mais un danger rode…

Mon avis ? J’ai beaucoup, beaucoup aimé ce second tome. Plus j’avançais dans ma lecture et plus j’avais de mal à le lâcher. C’est bien simple, samedi après-midi j’ai passé une grosse partie de ma journee à lire alors que j’avais une montagne de trucs à faire (dont emballer les cadeaux de Noël!) Pourquoi ai-je autant aimé? A cause des personnages mais aussi de toutes les idées novatrices qui revisitent le mythe des vampires.

Commençons par les personnages. Cette fois Annie n’est plus au centre de l’intrigue. L’histoire tourne bien plus autour de Maja, la jeune suédoise que Deniel a recueilli alors qu’elle survivait dans les bois après sa transformation et Irine, sa sœur ainée que Marc a ramené à la vie sans consulter personne. J’ai adoré le personnage d’Irine. Je sais pas pourquoi. Peut-être parce qu’elle s’adapte finalement facilement et est super curieuse. Irine ne crie pas, ne panique pas, n’est pas effrayée par les vampires.

Après K. Sangil continue à revisiter le mythe des vampires avec brio. Il y a plein de choses originales dans ce roman. Tiens par exemple, cette possibilité pour les vieux vampires de ramener à la vie d’autres vampires. En plus j’ai adoré l’humour quand il s’agit d’évoquer les mythes qui entourent les vampires! J’ai adoré quand un vampire explique à Irine qu’ils ne craignent pas l’ail par exemple. J’ai souris  quand ce même vampire explique que comme dans toute société, il y a des excentriques et que donc il existe sans doute des vampires qui dorment dans des cercueils.

Bon le seul truc qui m’a un peu dérangé c’est de ne pas avoir plus d’informations sur le rôle de Victor, le vieux forain qu’Irine rencontre quand Carbonne l’emmène à la fête foraine. Finalement, c’est un gentil ou un méchant ? Pareil les malaises dont est l’objet Marc ne trouveront pas vraiment d’explication. Comme dans le premier tome, l’auteur use et abuse de raccourcis au grand dam de ses lecteurs et c’est dommage!

Bref encore une fois, c’est une réussite! Franchement je vous recommande ce tome deux du clan Tarran. J’espère maintenant qu’il y en aura un troisième!!!

La quatrième de couverture : Souvenez-vous : après un passage dans une émission radiophonique, la romancière Annie Virène a fait la connaissance à Genève d’êtres hors norme. Elle s’est attachée plus que de raison au chef du clan Tarran, avant qu’il ne disparaisse mystérieusement en Sibérie. Prête à braver tous les dangers pour ses nouveaux amis, Annie accepte finalement son destin pour devenir la prophétesse du clan. Depuis des décennies, le Prince Anton rêve d’un monde où vampires et humains vivraient côte à côte au grand jour, en toute liberté et dans le respect mutuel. Mais ce temps ne pourra voir le jour que lorsqu’un sixième membre rejoindra leur clan. Qui donc sera l’élu ? Dans ce second tome, vous partirez avec Marc et les trois Éternels à la recherche du maillon manquant, vous plongerez au des clans parisiens, vous découvrirez leurs particularités. Mais attention, tous n’ont pas intérêt à ce que l’avènement d’une nouvelle ère voie le jour. Comme nos héros, il vous faudra identifier les dangers, percer les mystères et déjouer les piégeuse

Prochaine lecture : La fille du fermier de Jim Harrison

1 Comment

  • K.Sangil

    Merci pour ce retour assez complet Laetitia. Pour le flou entourant Victor, il est normal, le mystère s’effilochera dans le dernier tome^^. Concernant les malaises de Marc, je pensais que c’était plus clair que cela, je vérifierai s’il faut clarifier un peu mieux dans la suite. Au plaisir de découvrir ton avis l’année prochaine ! Tous mes vœux pour cette fin d’année !

    30 décembre 2017 at 15 h 44 min Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :