Sugar Bowl, tome 3 : Sugar free de Sawyer Bennett

Posted in Lecture
on 2 mai 2019

J’ai lu il y a quelques semaines Sugar free, le troisième et dernier tome de la saga Sugar Bowl de Sawyer Bennett! Enfin je devrais plutôt dire dévorer! Il faut dire que je l’attendais avec impatience tellement la fin du deuxième tome m’avait laissé sur ma faim :)

Avant que je ne vous raconte, pour ceux qui n’auraient pas lu les deux tomes précédents et afin que je ne vous spoile pas toute l’histoire, je vous conseille d’arreter la lecture de ce billet ici et d’aller plutôt voir mon billet sur le tome 1.

Pour les autres, JT vient d’etre tué par Sela. Cette dernière, affolée et couverte de sang, se réfugie auprès de Beck qui la dissuade de se livrer à la police. Bien décidé à protéger celle qu’il aime envers et contre tout, Beck dissimule l’arme et les vêtements tachés de sang de Sela. Mais très vite les soupçons des enquêteurs se portent sur Beck lui-même. Ses relations conflictuelles avec JT le désignent en effet comme le coupable idéal. Les deux amants réussiront-ils à se sortir de ce mauvais pas et à vivre pleinement leur histoire d’amour ? Devront-ils fuir et tout abandonner derrière eux ?

Mon avis ? C’est rare que je lise tous les tomes d’une saga aussi vite. Habituellement ça me demande plusieurs mois. Là impossible d’attendre!! J’ai attendu impatiemment la sortie du tome suivant jusqu’à celui-ci le 11 avril. Comment vous dire, cette saga m’a vraiment captivée d’un bout à l’autre. Il faut dire qu’a la fin de chaque tome, l’auteur a su ménager le suspense. Mais c’est pas tout. J’ai aimé le fait que l’histoire mélange argent, sexe, mensonge, trahison, vengeance. Dit comme ça on pourrait penser que c’est un mauvais roman de gare mais pas du tout :)

Ça tient peut-être aussi à la construction du roman. Je vous en ai déjà parlé. Dans ce tome aussi, on alterne les chapitres du point de vue de Beck et de Sela. Je suis particulièrement grée à l’auteur d’avoir gardé la même construction tome après tome et de n’avoir pas cédé à la facilité en faisant intervenir un ou plusieurs autres personnages selon les besoins. Certes, on ne rentre pas dans la tête de certains personnages centraux comme JT. On ne découvre pas ce qu’il ressens, pourquoi il agit ainsi, ce qui le motive. Pareil pour Caroline, la sœur de Beck. Mais c’est sans doute grâce à cette part d’ombre que ça fonctionne si bien. Je ne sais pas si je suis claire là ?

 Je vous ai dit que j’avais aimé le petit côté « policier » de ce tome ? Non ? Voilà c’est dit. Franchement je ne sais pas ce que je pourrais vous dire d’autre si ce n’est, lisez-le :)

La quatrième de couverture : Pendant des années, Sela Halstead a rêvé de vengeance, mais sa réalisation était des plus éprouvantes. Une nouvelle fois, elle se retrouve à la merci de Jonathon Townsend. Et même si elle en échappe, elle craint de ne jamais pouvoir se rétablir.
Ayant désespérément besoin d’abris et de réconfort, elle court vers le seul homme en qui elle peut avoir confiance : Beckett North qui est à ses côtés depuis le début. Mais peut-il gérer la vérité brutale ?
Beck fera tout pour protéger celle qui lui appartient, cœur et âme. La passion entre eux est à son comble, alors même que leur monde commence à s’écrouler. Avec l’héritage de son partenaire impitoyable, Beck risque de tout perdre : sa fortune, sa famille, sa liberté. Mais chaque contact de la bouche de Sela sur sa peau, ses ongles dans son dos, l’empêche de la laisser partir…

Prochaine lecture : La bibliothèque de Mount Char de Scott Hawkins

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :