Quatre filles et un jean : le troisième été de Ann Brashares

Posted in Lecture
on 1 mai 2013

couv13572878Je viens juste de terminer le tome trois de la saga d‘Ann Brashares, Quatre fille et un jean : le troisième été. Comme pour les deux précédents, je l’ai lu dans le cadre d’une lecture commune organisée sur Livr@ddict.Cette fois encore, on retrouve nos quatre héroïnes. Il y a d’abord l’impétueuse Carmen, la douce Lena, Tibby et Bridget, la sportive. C’est le dernier été que les filles passe chez elles à Bethesda dans le Maryland. A la rentrée, elles partiront chacune pour une fac différente et se sépareront. Comme au début de chaque été maintenant, les filles se réunissent pour renouveler le pacte du jean magique avant de partir chacune vaquer à ses occupations estivales. Bridget part faire un camp d’entrainement de football où elle aura la surprise de retrouver Eric son premier grand amour. Lena, quant à elle, travaille dans un restaurant et suit un atelier de dessin au grand damne de son père qui voit d’un mauvais œil qu’elle dessine des modèles nus. Tibby travaille aussi un peu tout en gardant de temps à autre son frère et sa sœur. Enfin Carmen officie tout l’été comme dame de compagnie auprès de Valia, la grand mère de Lena venue vivre en Amérique après le décès de Bapi. Chacune de filles va s’interroger sur son avenir, sa place dans sa famille et pour certaines se sera aussi la découverte du premier grand amour.

Mon avis ? Encore une fois ça a été une lecture agréable. Ça se lit vite. On rentre facilement dans l’histoire et on a envie de savoir comment tout ça va se finir. Cette fois, j’ai été absorbée par l’histoire de Lena et j’attendais avec impatience les passages la concernant. Certains personnages secondaires se sont un peu effacés au profit des quatre filles. Effie, la sœur de Lena par exemple apparait moins. Tout comme Brian, le copain de Tibby ou encore Paul, le frère par alliance de Carmen. Même le jean qui faisaient le trait d’union entre les filles les étés précédents et servait à l’auteur pour passer de l’une à l’autre dans la narration disparait presque. Il n’est plus là que comme fil rouge. Mais ce n’est pas grave je dirais car les quatre adolescentes n’ont plus besoin de ce symbole pour voir combien leur amitié est précieuse. Bref encore une fois, ça a été une bonne lecture et je lirai le tome quatre avec plaisir :)

La quatrième de couverture : C’est l’ultime été avant la grande séparation. Rien ne sera plus comme avant : à la fin des vacances Carmen, Tibby, Bridget et Lena partiront dans des universités différentes. Plus que jamais, elles se raccrochent au jean magique, symbole de leur amitié. De surprises en émotions, de rires en larmes, les quatre filles dont une nouvelle fois l’apprentissage de la vie!

Prochaine lecture : Luther : l’alerte de Neil Cross

5 Comments

  • stellabloggeuse

    J’ai remarqué aussi que le jean était beaucoup présent, c’est plus un symbole qu’autre chose maintenant. Pour ce tome j’ai été plus “happée” par Lena et Bee, même si les quatre filles me plaisent. Je trouve qu’elles ont mûri, elles m’ont vraiment plu dans ce tome. A bientôt pour une LC du tome 4 ? ;)

    1 mai 2013 at 10 h 44 min Reply
    • Lilli de...

      @stellabloggeuse : moi Bee m’a laissé un peu plus indifférente cette fois car j’ai trouvé qu’elle reproduisait pas mal ce qui s’était passé dans le tome 1. Après comme toi, Lena m’a particulièrement attiré même si j’aime les quatre qui ont en effet grandi et muri dans ce tome.
      Comme tu dois t’en douter, je suis partante pour une LC du tome 4 :)

      2 mai 2013 at 11 h 07 min Reply
  • Ashley Lambert

    Il ne parle pas de sujets futiles ou, tout du moins, ne traite pas chaque sujet de façon futile. Y sont abordés pêle-mêle, les relations mère-fille, le deuil, le premier grand amour… Cette énumération est fastidieuse, elle ne rend pas compte de l’ambiance générale du livre, quelque chose d’intime, de chaleureux, où chaque sentiment est retranscrit avec justesse et modération.Les quatre filles passent leur été chacune de leur côté, avec leurs soucis personnels et ceux de leurs amies, presque aussi importants à leurs yeux. Bee part pour l’Alabama retrouver une grand-mère qu’elle n’a pas vue depuis 10 ans et en même temps, s’éloigner de sa vie actuelle qui ne lui apporte rien, entre un père accaparé par le travail, une mère décédée et des souvenirs traumatisants du précédent été. Bee n’a plus goût à rien, passe des heures couchée à ne rien faire, là-bas, ce sera peut-être différent… Tibby, elle, s’en va faire un stage cinéma, monter son propre film. Mais il lui faudra choisir entre les apparences, auxquelles elle est d’habitude si attachée, et les vraies valeurs de la vie. Lena ne rêve que de revoir Kostos, son amour de l’été dernier qu’elle a pourtant quitté il y a quelques mois. Mais la vie n’est pas simple, on peut toujours regretter une décision, mais les conséquences sont parfois bien plus importantes et compliquées qu’on peut le croire… Et enfin Carmen ne voit pas d’un bon œil l’arrivée d’un certain David dans la vie de sa mère. Elles forment une famille, à elle deux, et un intrus dans leur petit cocon, même s’il rend le sourire à sa mère, elle ne peut pas le supporter.Les quatre filles se partagent le premier rôle, l’une après l’autre, dans des passages parfois très courts mais la transition est toujours claire. le livre évite le côté mièvre que pourrait avoir ce genre de littérature. Au contraire, chaque passage y est d’une étonnante justesse et l’ensemble se lit avec un réel plaisir.

    2 mai 2013 at 0 h 10 min Reply
  • Harmonie

    Je vois qu’une LC pour le tome 4 vous intéresse génial :)
    Sinon, j’ai beaucoup apprécié ce tome même si le jean est un peu mis de côté. Mais les filles ont bien évolué et je me langui de découvrir le tome 4 après leur année à l’université !

    3 mai 2013 at 9 h 48 min Reply
    • Lilli de...

      @ Harmonie : oh que oui!! vivement la LC du tome 4, j’ai aussi envie de voir ce que cela va donner après la première année à l’université.

      13 mai 2013 at 12 h 33 min Reply

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :