Paranoïa de Melissa Bellevigne

Posted in Lecture
on 3 mai 2016

paranoia

Je viens de terminer le premier roman de Melissa Bellevigne (plus connue sous le pseudo de Golden Wendy) intitulé Paranoïa. Lisa Hernest est psychiatre. Elle est appelée pour s’occuper du cas de Judy Desforet, une jeune fille souffrant de troubles psychologiques qui a été retrouvée laissée pour morte dans les rue de Londres. La jeune fille, enceinte de quelques mois, a tenté, alors qu’elle était hospitalisée, de mettre fin à ses jours. Lisa va tenter de nouer le dialogue avec elle afin de protéger la vie du bébé à naitre. Petit à petit, Judy va ainsi accepter de se confier au médecin. Elle va lui raconter comment depuis sa plus tendre enfance, elle vit avec à ses côtés un garçon qu’elle est la seule à voir, Alwyn. Elle lui raconte aussi comment après avoir reçu une lettre de son arrière-grand-mère pour ses 20 ans, elle a décidé de partir à Londres à la recherche de ses aïeux mais aussi du mystérieux Alwyn.

Mon avis ? La mode est pour les blogueuses ou youtubeuses de tous poils de sortir un livre. Oui mais voilà, on ne s’improvise pas écrivain comme ça. Et c’est  le cas de Melissa Bellevigne et son premier roman Paranoïa. Commençons avec le style. Franchement c’est pas ça du tout. J’ai eu l’impression, même si ça s’arrange un peu sur la fin, de lire une rédaction de collégienne. Le style est très scolaire. C’est plat, limite ennuyeux. Ça, c’est dit.

Voyons voir l’histoire maintenant. Là aussi je n’ai pas été convaincue plus que ça. Le côté psychiatrique, clinique, logique est inexistant. Or on est là face à un roman fantastique et qui dit fantastique dit explication rationnelle (je vous le rappelle c’est la définition même du genre). Or là, il n’y a rien de tel. Certes Lisa  va déclarer face à son confrère, Judy malade. C’est tout. Les chapitres alternent entre Lisa et Judy. Mais les chapitres racontés du point de vue de Lisa n’apportent quasi rien à l’histoire. Il n’est alors question que d’elle, de sa super carrière, de son couple et de son désir d’enfant inassouvi. Croit-elle l’histoire de Judy ? Doute-t’elle de la véracité de celle-ci ? Bah on n’en sait rien en fait!! De fait les chapitres consacrés à Lisa ne servent à rien si ce n’est a poser le décor. Du coup j’ai eu un peu l’impression d’avoir été flouée.

Enfin dernier point même l’histoire d’Alwyn est bof. Alwyn c’est le fantôme qui accompagne Judy depuis son enfance, celui à qui elle parle et qui lui répond mais qu’elle est la seule à entendre. Pour percer le mystère d’Alwyn, Judy se rend à Londres. Commence ce qu’on croit être une enquête. Bah en fait non!! Alwyn va tout d’un coup retrouver la mémoire et tout lui raconter!!! C’est trop facile. Du coup ça n’a pas vraiment d’intérêt et on a du mal à s’intéresser vraiment à l’histoire!!

Bref, je vous conseille de ne pas vous arrêter sur ce roman. Paranoia de Mélissa Bellevigne ne mérite vraiment pas qu’on perde son temps avec!!

La quatrième de couverture : Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

Prochaine lecture : Pour l’éternité de Peter James

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :