Mathilde Monnet : 14 ans, harcelée

Posted in Lecture
on 21 octobre 2016

14 ans harcelée Je viens de lire le témoignage de Mathilde Monnet sur le harcèlement scolaire. Son livre sobrement intitulé 14 ans, harcelée, raconte ses deux ans de cauchemars. Mathilde a 11 ans quand elle rentre au collège. Elle souffre d’une malformation de la mâchoire qui l’empêche de fermer la bouche et pour elle devra subir quelques années plus tard une opération. Ça commence par une moquerie puis les insultes se font régulières. Elle est ensuite battue puis carrément passée à tabac. De trois, ses bourreaux sont passés à la classe entière. Mathilde n’a plus de répit. Pour survivre alors qu’on la pousse au suicide (ses agresseurs allant jusqu’à le lui suggérer explicitement) elle se met en tête de provoquer ses tortionnaires. Son arme ? La parole. Mais Mathilde ne parvient jamais à prendre vraiment le dessus. Jusqu’au jour où au bord de passer à l’acte, elle a un déclic et les dénonce.

J’ai été choquée par la violence grandissante des autres élèves à l’égard de Mathilde. On dit que les enfants ne sont pas bons entre eux mais là ca dépasse l’entendement! J’ai été surprise de voir combien l’effet de groupe pouvait fonctionner. Si seulement trois élèves ont commencé à insulter Mathilde a l’entrée en sixième, à la fin c’est toute sa classe et meme des élèves d’autres classes qu’elle ne connaît pas!

J’ai été choquée aussi que pendant deux ans personne parmi le personnel éducatif que ce soit un enseignant ou un surveillant n’ait rien vu, rien détecté, ne se soit jamais posé de questions! Mathilde a tenté de dénoncer ses agresseurs auprès d’un professeur mais celui-ci n’y a pas prete attention. Je peux comprendre que deux élèves qui chahutent une fois en cours (surtout en cours de sport) on laisse couler mais quand c’est récurrent ?

j’espere en tout cas que ce livre ouvrira les yeux de ceux qui ont face à eux des victimes de harcèlement scolaire et ne font rien. Il faut en effet savoir que le harcèlement touche aujourd’hui un élève sur dix! C’est énorme! Il faut avoir à l’esprit aussi que pour certains cela ne se termine pas aussi bien que pour Mathilde Monnet!

La quatrieme de couverture : De la sixième à la cinquième, dans l’indifférence de l’équipe éducative et cachant tout à sa famille, Mathilde endure insultes, brimades et humiliations quotidiennes au collège. Elle vit dans la honte, la peur, la culpabilité de ne pas savoir se défendre. Elle se débat au milieu de la haine pour pouvoir survivre et frôle à plusieurs reprises le suicide. Jusqu’au jour où elle trouve enfin une porte de sortie : l’écriture. 14 ans, harcelée est le journal de Mathilde, une adolescente précoce, qui décrit étape par étape sa longue descente aux enfers, l’acharnement et la violence, dont elle a été la victime.
Un document unique qui nous entraîne au cœur de la spirale du harcèlement scolaire et de la psychologie adolescente. Avec ses mots d’adolescente, Mathilde Monnet décrypte avec crudité ce terrible fléau qui touche un enfant sur dix et les pousse parfois à commettre l’irréparable.
Mathilde Monnet a 15 ans. Elle est actuellement en classe de seconde. Bonne élève et passionnée de lecture, 14 ans, harcelée est son premier livre.

Prochaine lecture : Un ete 42 de Herman Raucher

3 Comments

  • chollet

    je ne sais pas trop quoi dire, je regarde en ce moment le reportage sur TF1, franchement tu as été très forte, je suis en train de pleurer du calvaire que tu as subi… et tu as eu raison de te battre.
    continue à te battre tu car ceux sont eux les moches..
    bon courage et écrit effectivement ça permet d’évacuer.

    23 octobre 2016 at 19 h 44 min Reply
    • Lilli de...

      @chollet : ton petit mot est adorable. J’espère que Mathilde le verra. Ce blog n’est en effet pas le sien. J’ai lu son livre et j’en ai parlé, c’est tout!

      23 octobre 2016 at 20 h 40 min Reply
  • chollet

    J’espère que beaucoup de monde pourra voir ce blog… car malheureusement il y a de plus en plus de cas, il y a de plus en plus de reportages ou film sur ce sujet qui devraient interpeller la société. quel calvaire pour ces enfants et la famille.

    23 octobre 2016 at 20 h 52 min Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :