Les yeux du jaguar de Brigitte Coppin

Posted in Lecture
on 5 mai 2014

les yeux du jaguarJ’ai terminé après Délirium dont je vous parlais la semaine dernière, Les yeux du jaguar de Brigitte Coppin. L’histoire des yeux du jaguar est celle de Hervé de Coëtmelen, un gentilhomme désargenté, Nicolas, un apprenti copieur et Jeanne de Langallec, fille du seigneur du coin dans la France de François 1er. Ils ne se connaissent pas mais le destin va se charger de les réunir. Hervé de Coëtmelen ne rêve que de partir sur les mers. Pour cela il achète un navire au sieur de Langallec. Jeanne quant à elle ne souhaite qu’échapper au mari que son père lui a choisi. Enfin Nicolas lui aussi veut partir vers les Amériques. Un jour, un navire fait naufrage sur les côtes proches du village de ces trois-là. Grâce au trésor trouvé sur le navire, chacun va avoir les moyens de réaliser ses rêves. Ces trois là vont en effet embarquer sur le navire qu’a affrété Hervé de Coëtmelen en direction des Amériques.

Mon avis ? Dans l’ensemble, j’ai bien aimé les yeux du jaguar. Ça se lit bien. Pourtant j’ai trouvé que ce roman laissait un petit goût d’inachevé. Cela manque un peu de peps, d’aventures et de péripéties. Plein de choses sont pour moi à peine amorcées : la malédiction du jaguar pour commencer est à peine esquissée sur le navire puis disparait après. La statue même disparait très vite et n’apporte pas un réel plus à l’histoire si ce n’est de procurer à Hervé de Coëtmelen le soutien du roi et de l’argent. C’est dommage car le titre braquait l’attention du lecteur dessus et on s’attendait à plus. Même la péripétie pour la traversée du fleuve à Ambroise ne m’a paru suffisante pour relancer l’intérêt du lecteur. C’est pareil la traversé qu’entreprennent nos trois héros ne connait aucune péripétie. Le voyage se passe très vite (en quelques pages c’est réglé) et surtout il est sans encombre. Nos héros arrivent en Amérique sans que l’on sache s’ils ont connu des aventures lors de la traversée. Au final ce roman m’a fait l’effet d’être uniquement les chapitres d’introduction de quelque chose de plus vaste. L’auteur aurait pu étoffer son récit ou si elle ne voulait pas lasser son jeune lectorat faire un tome 2. On reste un peu sur sa faim là et c’est frustrant! Oui je m’attendais à plus :) Dommage! Merci malgré tout à Livr@ddict et aux éditions Scriméo pour l’envoi de ce livre. J’ai quand même passé un bon moment de lecture hein  :)

La quatrième de couverture : Dans un port de Bretagne vers 1520, Jeanne de Langallec, qui résiste obstinément à son père voulant la marier à un riche négociant sans scrupules, Hervé de Coëtmelen – jeune gentilhomme sans le sou – et Nicolas – apprenti chez un cartographe – partagent le même rêve sans se connaître : partir, aller voir de l’autre côté de l’océan… Là-bas, la vie est plus libre, plus belle, plus aventureuse, c’est ce que racontent tous les marins qui en reviennent. Et ce refrain fait tellement envie…
Lorsque le navire La Belle étoile fait naufrage, le destin de ces trois protagonistes ne tarde pas à se croiser, réunis autour d’un mystérieux Jaguar d’or…

Prochaine lecture : Le bonheur n’est pas un sport de jeune fille de Elise Tielrooy.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  • Brigitte Coppin – Les yeux du jaguar

    […] D’autres avis : Kassandra, ramettes, Lizzie Fourmi, yuya46, lilli […]

    10 mai 2014 at 17 h 37 min Reply
  • Leave a Reply

    Vous pourriez aimer aussi :