La table des enfants d’Isabelle Hausser

Posted in Lecture
on 17 juin 2011

Aujourd’hui, on parle livre avec le dernier roman que j’ai lu, La table des enfants d‘Isabelle Hausser. Agnès, auteur de romans policiers à succès, vit à Bruxelles avec son second mari Laurent et ses deux plus jeunes enfants, les jumeaux Etienne et Suzanne. En apparence, Agnès a tout pour être heureuse. Jusqu’au jour où on lui annonce la mort dans un accident de voiture de sa fille ainée, Elizabeth et de son gendre. Bouleversée, Agnès se rend en Allemagne où résidait le couple afin de prendre en charge ses petits-enfants et de régler la succession. Au fil des jours, elle va chercher à comprendre qui était Elisabeth avec qui elle avait rompu tout lien depuis plusieurs années. Mais en partant sur les traces de la chère disparue, c’est sur sa propre vie qu’elle va devoir se pencher.

J’ai beaucoup aimé ce roman sur le thème des relations mère-fille. C’est toujours écrit avec beaucoup de sobriété, on ne tombe jamais dans le pathos même quand il s’agit d’aborder le délicat sujet de la mort d’un enfant. Le désespoir d’Agnès est narré avec beaucoup de finesse. Le seul passage que je n’ai pas aimé c’est l’extrait du roman qu’Agnès est en train d’écrire; j’ai du mal à comprendre ce que ça fait là. J’ai même failli le sauter. Autant le passage quelques pages plus loin du dernier roman d’Elizabeth, je comprends mais l’autre non. C’est un peu du remplissage et c’est dommage car le roman n’a pas besoin de ça! Vous l’aurez compris vu que c’est le seul bémol que j’ai que ce roman vaut le coup de s’y plonger pour quelques heures :)

La quatrième de couverture : A Bad-Godesberg, petite ville allemande sur les bords du Rhin, la maison de conte de fées est encore tout ornée des décorations de Noël et peuplée de cris et de pleurs d’enfants. Dans cette demeure toujours imprégnée de la présence de sa fille, Agnès prend vraiment conscience qu’elle ne reverra plus jamais Elisabeth, morte dans un accident de voiture et qu’entre la mère et la fille la communication est définitivement rompue.
C’est pour lutter contre le désespoir qu’elle essaye de comprendre qui était vraiment sa fille et de lever les mystères que celle-ci semble avoir semés à son intention. Auteur de thrillers, elle va mener une véritable enquête policière pour découvrir la vérité.
Cependant, en cherchant à tracer le portrait de sa fille, c’est sa propre image que contemple Agnès, comme si Elisabeth s’était fondue en elle, et c’est son propre destin dont elle dessine les contours.

Prochaine lecture : Le cahier bleu

5 Comments

  • La table des enfants d‘Isabelle Hausser « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

    […] L’avis de Lilli […]

    17 juin 2011 at 9 h 12 min Reply
  • titoulematou

    tu me donnes envie, je vais le rajouter à ma liste je pense

    18 juin 2011 at 18 h 56 min Reply
  • Xtinette

    Pourquoi pas, malgré la longueur dont tu parles…

    18 juin 2011 at 20 h 51 min Reply
    • Lilli de...

      @ Xtinette, titoulematou : n’hésitez pas il est vraiment bien :)

      19 juin 2011 at 9 h 12 min Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :