Fifty-Fifty… et toujours un grain de folie de Kathy Dorl

Posted in Lecture
on 26 février 2016

fifty fifty

J’ai terminé de lire il y a quelques jours Fifty-Fifty… et toujours un grain de folie de Kathy Dorl. Ce roman est la suite de Ce que femme veut dont je vous ai parlé il y a quelques semaines. On retrouve nos six amis d’enfance, Lola (le premier tome tournait principalement autour d’elle et de son désir d’enfant), Zoé, Chloé, Anaïs, Franck et Jean-Robert quinze ans plus tard. Franck et Lola sont mariés. Ils se sont installés dans le sud de la France où ils élèvent Lylou, la fille que Lola a eu par insémination artificielle. Chloé vit avec Bruno et les deux enfants qu’il a eu d’une précédente union ce qui n’est pas sans poser de problème. Zoé file le parfait amour avec Jenifer (enfin presque). Anaïs et Jean-Robert élèvent eux leur fils Thomas.
Quand on retrouve nos six amis,les filles ont décidé de se retrouver pour des vacances à Comilna une petite ville au Maghreb. Leurs hommes doivent les rejoindre pour finir ces vacances ensemble. Mais voilà, ce qui devait être des vacances idylliques va vite tourner au désastre. Zoé se dispute avec sa compagne Jenifer à propos de la mère de cette dernière et Jennifer repart illico pour Paris; Chloé ne supporte plus d’avoir Fabien, le fils ainé de son homme toujours à la maison à 25 ans et craque; Anaïs découvre que Jean-Robert la trompe; Lola enfin se trouve confronter à la démission soudaine de Franck de son poste chez KVC, la boite qui l’emploi à Monaco. Pendant se temps à Comilna, les militaires ont pris le pouvoir et toutes les communications ont été coupées. Les filles sont contraintes de rester sur place.Mais ont-elles vraiment envie de rentrer ?

Mon avis ? Franchement, encore une fois, j’ai beaucoup aimé!! Après je me suis demandée si je n’avais pas préféré ce tome. En tout cas une chose est sûre, je l’ai trouvé plus abouti que le précédent. L’auteure y aborde plein de thèmes très actuels : celui des enfants devenus adultes qui restent à la maison, celui des parents âgés, celui de ne pas vouloir vieillir et rester belle, etc. Il y a plein de choses dans ce petit roman qui font qu’encore une fois l’on ne peut que se reconnaitre en l’une ou l’autre de ces filles.

Tout ça reste bien sur léger, frais, bourré d’humour. Le texte est truffé de jeux de mots, c’est un véritable régal.

J’ai adoré retrouver en début de chapitre les petites phrases lapidaires signés des uns ou des autres.Même ça, j’ai trouvé que c’était plus abouti. Je vous explique : l’auteur ajoute dans l’adresse mail l’état d’esprit du personnage en jouant avec son prénom. C’est super bien trouvé Smile

Après j’espère que comme la fin le laisse présager, il y aura une suite parce qu’encore une fois j’ai beaucoup aimé ce court roman Smile

La quatrième de couverture : Prenez cinq amies : Lola, l’explosive Zoé en couple avec Jenifer, Anaïs la rebelle et Chloé la prudente. Ajoutez, si possible avec modération, Thomas et Lylou, deux adolescents en pleine crise, et une pincée de Fabien, toujours chez ses parents à 25 ans. Saupoudrez généreusement de maris : Frank, Bruno – beaucoup trop sérieux – et Jean-Robert – trop volage. Pimentez largement des joies des familles recomposées, de belle-mère trop présente, de démon de midi, de mise au placard professionnelle. Ajoutez délicatement l’ingrédient principal : « moi, vieillir, jamais ! » Remuez délicatement en prenant soin des grands-parents malades, mais surtout sans aggraver les malentendus. Placez le tout dans un club de vacances, dans un pays au bord de la guerre civile. Vous obtiendrez « Fifty-Fifty… et toujours un grain de folie », le second roman antimorosité de Kathy Dorl qui donne la joie de lire.

Prochaine lecture : Yesterday’s gone saison 1 épisode 1 et 2 de Sean Platt et David Wright

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Vous pourriez aimer aussi :