Femme sur écoute d’Hervé Jourdain

Posted in Lecture
on 14 avril 2017

Femme sur écoute d'Hervé JourdainJe viens de finir Femme sur écoute d’Hervé Jourdain.

L’histoire s’ouvre avec les écoutes d’une certaine Manon Legendre, une strip-teaseuse dans une boite sur les Champs-Élysées. Et puis ça s’enchaîne sans qu’on voit le rapport. Il y a l’overdose de la fille d’une candidate à la présidentielle toute proche. Puis la mort d’une journaliste bien informée, l’enlèvement du bébé d’un petit malfrat mais aussi le meurtre de deux voyous. Avec Femme sur écoute, Hervé Jourdain nous entraîne dans l’univers des flics ripoux, des politiciens véreux, des journalistes à la recherche de scoops, des prostitués de luxe et des voyous.

Mon avis ? J’ai beaucoup aimé aussi ce roman!!! Je ne connaissais pas du tout l’auteur dont c’est pourtant le quatrième roman!

Qu’est-ce qui m’a autant plu ? Je dirai le réalisme de ce roman. Il n’y a pas de grosse ficelle comme on peut en voir dans les séries américaines si vous voyez ce que je veux dire (d’ailleurs l’auteur s’en moque doucement dans son roman). Il faut dire qu’Herve Jourdain n’est pas n’importe qui : c’est un ancien flic! Et puis j’ai reconnu des lieux. Les flics de la Crim’, Lola Rivière en tête nous entraînent à leur suite aux quatre coins de l’Ile de France. On navigue entre Paris et la banlieue, d’Argenteuil à Choisy le Roi en passant par Versailles.

J’ai aimé la manière dont le roman était construit. On alterne entre le quotidien de Manon Legendre, la strip-teaseuse et celui de la crim’ emmené par leur nouveau chef Hervé Compostel, un ancien de la brigade financière dont le fils s’est suicidé trois 3 ans plus tôt et qui a eu du mal à s’en remettre. A aucun moment, je n’ai eu envie de retrouver l’un plus que l’autre. En fait, plus j’avançais dans ma lecture et plus j’avais envie de savoir, de comprendre ce qui c’était passé mais aussi de savoir si Manon allait s’en sortir, ce qui allait lui arriver. Du coup, j’ai pris autant de plaisir à retrouver Manon que Lola et Zoé notamment.

Il n’y a que la mise en place de tout ça qui m’a semblé un peu long. Je ne parle pas de la retranscription des écoutes de Manon qui ouvre le roman. Ça, ça m’a plutôt bien plu. Je parle plutôt de la longue description du quotidien de Manon. Il faut attendre un peu avant de voir arriver la première affaire (et encore on voit pas tout de suite le lien). Après ça va s’enchaîner à une vitesse folle et les affaires s’accumuler.

Enfin, j’aurais un bémol : j’aurais aimé avoir quelques détails sur Julie, la jeune sœur de Manon. Finalement que savait-elle vraiment ? Quel a été son rôle dans toute cette affaire ? Il y a un petit flou qui m’a laissé un petit gout d’inachevé.

Bon, il n’en demeure pas moins que Femme sur écoute est un bon polar, voir même un très bon polar. Je vais maintenant me pencher sur les autres romans d’Hervé Jourdain (surtout que certains ont été primé. Le sang de la trahison a par exemple reçu le Prix du quai des orfèvres en 2014).

La quatrième de couverture : Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa soeur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie. Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s’escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d’une jeune garde, qu’a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs… La réputation de l’experte en cybercriminalité n’est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l’ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt.

Prochaine lecture : Quand la neige danse de Sonja Delzongle.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :