Errances, tome 1 de Denis Labbé

Posted in Lecture
on 22 janvier 2017

J’ai reçu et lu dans le cadre d’un partenariat sur Livraddict le tome 1 d’Errances de Denis Labbe paru aux éditions Lune Écarlate (merci à l’éditeur pour l’envoi).

Nous voilà en France mais dans une France ravagée par la maladie. De rares survivants tentent de s’organiser pour échapper aux hordes de zombies mais aussi aux affamés, des survivants comme eux qui n’hésitent pas à tuer et à manger leurs semblables. C’est dans ce contexte que nous faisons la connaissance de Louis, un adolescent qui a survécu à la maladie. Lancé sur les routes avec quelques survivants, il tente de retrouver ses amis disparus. Bien vite la petite troupe est attaquée par des affamés et seuls Louis et Léa en réchappent. Les deux adolescents n’ont alors d’autre choix que de se faire confiance et de poursuivre la route ensemble.

Mon avis ? Je suis très mitigée sur ce roman. J’ai ne pas été gênée par le format « épisodes ». Ça évoque les séries télévisées. Et c’est bien de ça qu’il s’agit : on a de petites histoires stand-alone qui se déploient sur un ou deux épisodes au maximum. Ça fonctionne plutôt bien, c’est très visuel dans l’écriture. Le lien entre les épisodes se faisant grâce au personnage de Louis.

Ce n’est donc pas le format qui m’a gène mais bien l’histoire. Ca rappelle par certains côtés, Resident Evil. Vous savez un savant fou, un virus, des zombies. Mais ce n’est pas ça qui m’a gêné. J’ai été gênée par le fait que l’on en apprenne très peu sur le pourquoi et comment de tout ça. Il est fait plusieurs fois allusion au fait que Louis est un survivant du Struthof mais on n’apprend à aucun moment de quoi il s’agit! Pareil, il est fait allusion à ses amis Marion, Nellie et Jean-Michel. Au final, on n’apprend que quelques petites choses sur la mort de Nellie dans l’un des derniers épisodes. Ne comprenant pas ce partie pris de laisser le lecteur dans le flou, je me suis renseignée sur ce roman et j’ai découvert qu’il s’agit d’une suite de la saga Les errants. C’est dans ce roman que l’on découvre comment tout à commencer.

Bref, commencez par lire Les Errants et après seulement Errances. Sans ça, vous risquez de passer, comme moi, à coté!

La quatrième de couverture : Six mois après l’apparition de la Grande Mort, la région parisienne est sous l’emprise de l’hiver, des errants et de bandes armées. Louis, qui a quitté la Vendée, sauve la vie de Léa avant de faire route en sa compagnie.
Dans ce monde post-apocalyptique, ils vont devoir survivre entre une horde avide et une humanité en pleine déliquescence.

Prochaine lecture : La cage dorée de Blanche Monah.

1 Comment

  • Parthenia

    Cela me rassure de constater que l’on a le même ressenti !
    Grâce à tes recherches, je comprends mieux pourquoi j’avais parfois l’impression d’être larguée…
    Mais c’est dommage que l’auteur n’ait pas fourni plus d’explications, même si celles-ci avaient fait l’objet d’une autre saga, ou du moins en prévenir le lecteur en quatrième de couverture… :)

    1 février 2017 at 18 h 21 min Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :