Chicago, le musical

Posted in Comédies musicales
on 15 janvier 2019

Je suis allée voir mercredi dernier à Mogador, Chicago, le musical.Le musical qui tire son origine dans une pièce de théâtre datant de 1926 elle-même inspirée d’un fait divers a été créé en 1975. Il est l’œuvre de trois auteurs : John Kander, Fred Ebb et Bob Fosse. Le revival quant à lui est joué depuis plus de vingt ans à Broadway et est à ce titre un show emblématique.

Nous voila dans les années 20, à Chicago. Roxie Hart (Carien Kaizer) tue son amant alors qu’il lui annonce qu’il veut la quitter. Elle tente de convaincre son mari de s’accuser de ce meurtre et de prétendre avoir tuer un cambrioleur en train de tenter de pénétrer chez lui. Malheureusement le stratagème échoue et Roxie se retrouve en prison. La elle est confrontée à Velma Kelly (Sofia Essaïdi), double meurtrière mais surtout, chanteuse de jazz et idole de Roxie. La directrice de la prison, Mama lui trouve un avocat, ténor du barreau.

Franchement j’ai été agréablement surprise même si quelques petites choses m’ont laissé un peu perplexe. Déjà il ne faut pas s’attendre à des décors de folie. Les décors sont en effet réduit à leur plus simple expression puisqu’un orchestre live de 14 musiciens occupent le fond de la scène laissant seulement les danseurs évoluer au premier plan. De ce que j’ai pu lire à droite, à gauche ce parti pris est conforme avec la création originale. Franchement cela ne m’a pas semblé être un problème.

Les chorégraphies sont réglées au millimètre près. C’est franchement génial mais que d’heures de travail il a dû falloir pour un résultat pareil!

Si l’introduction parlée des tableaux m’a assez laissé perplexe (ça casse un peu le rythme de l’ensemble), j’ai adoré l’humour qui parsème le spectacle. J’ai ainsi adoré la scène où le mari de Roxie réclame sa musique de sortie comme avant lui Billy Flynn l’avocat interprété par Jean-Luc Guizonne et que rien ne se passe (il avait chanté juste avant qu’il passait complètement inaperçu). Franchement j’ai trouvé extra. La preuve ça m’a marqué. Ça et la phrase d’intr du spectacle qui résume merveilleusement bien l’ensemble : “Mesdames, messieurs, bienvenue, vous allez assister à une histoire de meurtre, de cupidité, de corruption, de violence, de manipulation, d’adultère et de trahison, toutes ces choses qui sont si chères à notre cœur…”

De l’avis de la chorégraphe, Ann Reinking, “Chicago va comme un gant à Paris“. Je suis bien d‘accord avec elle !

J’ai passé une excellente soirée! Je crois que s’il y a bien un spectacle à voir à Paris en ce moment, c’est bien celui-là :)

C’est où ?

Chicago, le musical

Théâtre Mogador
25 Rue de Mogador
75009 Paris

du mercredi au vendredi à 20h
samedi à 20h30
matinées : samedi et dimanche à 16h

jusqu’en juin 2019

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :