Le calendrier de l’avent Bénéfit : bilan

Posted in Beauté
on 9 janvier 2014

Début novembre, je vous montrais mon calendrier de l’avent. Cette année, j’avais décidé de m’offrir un calendrier de l’avent beauté. J’ai jeté mon dévolu sur celui de Bénéfit. Exit donc le chocolat, bonjour les miniatures de blushs, enluminurs et autres mascaras.

calendrier de l'avent benefit (7)

S’il a été très dur de se le procurer en France, moi je me suis trouvée au Séphora des Champs-Elysées pile au moment où ils pouvaient commencer à le commercialiser. Pile aussi dans la période où Séphora faisait moins 25%. Ouf parce que la chose coutait quand même la bagatelle de 80 euros. Il m’est donc revenu après réduction à 60 euros tout rond.

calendrier de l'avent benefit (11)

Une fois, à la maison, j’ai attendu bien sagement le 1er décembre pour ouvrir chaque jour une nouvelle petite case. Chaque matin j’ai ouvert une case pour découvrir un échantillon d’un produit de la marque. Enfin, ça, c’était au début. Très vite je me suis lassée et j’ai parfois ouvert une case le soir voir même le jour d’après.

calendrier de l'avent benefit (5)

Pourquoi m’en suis-je très vite lassée ? et bien parce que le contenu était connu d’avance. Seul l’ordre d’apparition des produits était une surprise. Deuxième point après avoir ouvert les premières cases, je me suis rendu-compte que les surprises étaient vraiment riquiquis.

calendrier de l'avent benefit (7)

Au final est ce que ça m’a plu ? Non car je trouve que je n’en ai pas eu pour mon argent. Ok si je fais une règle de trois je suis gagnante. La preuve : prenons le cas du blush Coralista. Il coute 32 euros pour 8g en temps normal. Là j’ai eu un blush de 3g. Donc au prix du gramme, il devrait couter s’il était vendu sous cette forme 12 euros. Voyons maintenant si je divise 80 euros par 24 (le nombre de produits et de goodies dans le calendrier). Ça fait 3 euros du produit. Mathématiquement parlant je ne devrais donc pas être déçue. J’en ai eu pour mon argent. Oui sauf que voilà psychologiquement parlant, je trouve cela ridiculement riquiqui (et je ne parle pas des trois goodies qui feront le bonheur de ma nièce). Ajouter à cela que certains produits comme le Benetint, je les ai déjà eu au même format gratuitement dans la Sephora box.

calendrier de l'avent benefit (8)

A côté de ça, je n’ai pas aimé découvrir deux produits de soin dans le calendrier. Il y avait en effet je ne sais plus quel jour, une mini Crème visage Total Moisture et une mini Crème anti-cernes Ooh la lift. Vu la taille des pots, y en a pour quoi, allez, une semaine, dix jours au max. Oui ok sauf que pour bien tester une crème, il faut la tester sur 21 jours soit un cycle de renouvellement cellulaire. Autant dire que c’est deux-là je suis pas prête de m’en servir.

calendrier de l'avent benefit (1)

Dernier point que je n’ai pas aimé : les trois goodies. Il y avait en effet dans le calendrier deux bracelets et une barrette de planquer.

calendrier de l'avent benefit (4)

Bon maintenant que j’ai bien ralé, voyons voir le positif du truc. Et bien je vais pouvoir tester quelques produits dont j’ai beaucoup entendu parlé comme le blush Coralista justement. Et puis je vais pouvoir me constituer une trousse maquillage pour les week-end ou les courts séjours puisque j’ai maintenant trois blushs liquides (Benetint, Chachatint et Posietint), deux minis blushs poudres (Coralista et Dandelion), un mini mascara (Badgal lash), une base fixante pour les yeux et trois mini gloss.

calendrier de l'avent benefit (2)

Est ce que je rachèterai l’année prochaine ? Non, non et non! Je suis trop déçue. l’année prochaine, je m’achète un calendrier de l’avaent Kinder, na!!!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :