A découvert de Harlan Coben

Posted in Lecture
on 25 septembre 2012

J’ai reçu il y a peu le dernier roman d’Harlan Coben, A découvert.Si vous me suivez un peu, vous devez savoir que j’aime beaucoup cet auteur et que donc j’ai sauté de joie à l’idée de lire ce nouvel opus. Un nouvel opus quelque peu différent des autres ma foi :) L’histoire débute en effet alors que Mickey, le neveu de Myron Bolitar le célèbre agent sportif, fait sa rentrée au lycée. Mickey vit maintenant chez oncle avec qui il entretient des relations plutôt tendu. Au lycée, Mickey a rencontré Ashley, sa petite copine. Mais voilà Ashley disparait du jour au lendemain sans lui dire pourquoi. Mickey décide alors de mener l’enquête. Il sera aider en cela par deux gamins du lycée, Spoon, le fils du concierge et Ema. Tout trois vont partir à la recherche d’Ashley et se confronter à de dangereux criminels. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler trop le truc. Mais pour ceux que ça intéresse, sachez qu’il y a moyen d’en lire un extrait ici. et de glaner quelques infos en plus .

Alors et moi, mon avis ? j’ai bien aimé ce nouvel opus même s’il est très différent des précédents. Et pourtant il s’inscrit directement comme la suite de Sous Haute Tension. Il y a pleins de petits détails et d’allusions que l’on ne comprend que si on a lu le précédent. Par exemple, d’où sort ce neveu qui vit chez Myron ? Où est passé Win ? Et pourtant comme je le disais ce roman est très différent des autres. D’abord Myron, le personnage central des romans de Coben n’est là qu’au second plan. Il cède complétement le devant de la scène à Mickey. D’ailleurs tout le roman est écrit à la première personne. C’est Mickey Bolitar qui raconte et qui raconte son histoire en s’adressant directement au lecteur. Tout se passe comme s’il raconte ses aventures à un bon copain. Exit donc notre cher Myron Bolitar. Exit avec lui les autres personnages récurrents. Win, Esperanza, Big Cindy ne font aucune apparition dans ce roman. Du coup ça peut être un peu déroutant pour les habitués de l’auteur. Le style aussi est plus simple. C’est le style d’ado de 15 ans. Il y a moins de rebondissements aussi, moins d’action. Il y aussi quelques invraisemblances. Mais ça se lit bien :)

La quatrième de couverture : L’année n’aurait pu s’annoncer plus mal pour Mickey Bolitar. Des événements tragiques l’obligent à vivre temporairement chez son oncle Myron, qu’il croit au moins en partie responsable de sa situation. En plus, Ashley, sa nouvelle petite amie, n’est pas venue en cours depuis des jours et ne donne plus signe de vie. Pire, à l’adresse ou elle habitait personne ne semble la connaître. Mickey, qui a déjà vécu trop de séparations douloureuses, refuse de se laisser faire encore une fois.
Il découvre bientôt qu’Ashley n’était pas vraiment la jeune fille timide dont il était tombé amoureux et qu’elle fréquentait un milieu dangereux. Comme son oncle, Mickey est tenace et peu regardant sur sa propre sécurité, mais il ne s’attendait pas à ce que ses recherches ébranlent tout ce qu’il croyait savoir sur sa famille et mettent au jour une machination qui dépasse de loin tout ce qu’il pouvait imaginer. Mickey va avoir besoin d’aide… mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Prochaine lecture : L’enfant de cristal de Théodore Roszak

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :