80 notes de jaune de Vina Jackson

Posted in Lecture
on 17 août 2015

80 notes de jaune Vina JacksonDébut juillet, j’ai lu 80 notes de jaune de Vina Jackson. Si vous vous souvenez bien, je vous en avais parlé brièvement quand je vous avais fait une petite sélection de romans érotiques pour l’été. Summer jeune violoniste sans le sou joue parfois dans le métro pour arrondir ses fins de mois. Un jour, Dominik professeur d’université entend l’interprétation des quatre saisons de Vivaldi par la violoniste. Fasciné, il ne rêve que de la revoir. Le destin s’en mêle quand Summer est prise dans une rixe ente supporters dans le métro et son violon détruit. Dominik lui propose de lui en offrir un en échange d’un concert un peu particulier. D’abord réticente, Summer qui découvre en même temps le monde du sado-masochisme grâce à Charlotte, l’une de ses amies finit par accepter. Débute alors entre Dominik et Summer une étrange relation.

Mon avis ? Et bien de tous les romans érotiques que j’ai lu jusque là, 80 notes de jaunes de Vina Jackson (pseudo de deux auteurs contrairement à ce que l’on pourrait penser) est un des meilleurs.  Et oui à part La trilogie italienne, les autres m’ont un peu déçu au final. Là non. Je n’ai pas été déçue. Peut-être parce qu’il s’agit d’un roman érotique et pas simplement d’une romance érotique. La relation entre Dominik et Summer est perverse à souhait mais l’héroïne est loin d’être fleur bleue comme Anastasia Steele (50 nuances) ou traumatisée comme Eva (La trilogie Crossfire). Les deux personnages assument leur perversion. Summer est attirée par le sado-masochisme et ne se prive pas pour se livrer à ses penchants. Elle se cherche, elle teste, elle va jusqu’au bout de ses penchants. Dominik est un pervers, sa sexualité est dévoyée et il prend son pied dans des pratiques boderline. Ok mais tout ça est très réaliste. L’écriture de l’ensemble est agréable. Bref une bonne lecture. Je lirai les tomes suivants, c’est sur.

La quatrième de couverture : Prisonnière d’une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à jouer Vivaldi dans le métro londonien. Un jour, son instrument est détruit et elle reçoit un message d’un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d’université, se propose de lui offrir un violon en échange d’un concert… très privé. Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu’excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s’abandonne enfin à la passion. Elle va bientôt découvrir qu’il n’y a pas de plaisir sans souffrance…

Prochaine lecture : Un mariage d’amour de Françoise Bourdin

2 Comments

  • purplaisirdelire

    Bonjour, et un grand merci pour cet avis. je ne connaissais pas ce livre ;o)
    A bientôt

    17 août 2015 at 13 h 27 min Reply
  • Lilli de...

    @purplaisirdelire : n’hésite pas, celui-là sort vraiment du lot je pense.

    17 août 2015 at 23 h 37 min Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :