Madeleine d’Amanda Sthers

Posted in Lecture
on 23 novembre 2010

9782253125426Dernière lecture ? Allez, Madeleine d’Amanda Sthers. L’histoire ?  Celle de Madeleine, la quarantaine, agent immobilier à Rennes, qui collectionne les amours de passage, sans pouvoir retenir un seul homme auprès d’elle. Jusqu’au jour où Castellot, un client de Paris, débarque à la recherche d’une maison dans la région. Sans un mot, une relation nait entre eux. Une relation où seul le sexe compte, où les sentiments sont absents semble-t’il. Quoique..

Alors celui-là, si vous lisez mon blog vous avez du vous apercevoir que je l’avais plusieurs fois annoncé comme étant ma prochaine lecture, sans jamais le chroniquer. Il faut dire que je l’ai sorti de ma PAL pour le lire, je l’y ai remis, je l’ai ressorti, remis, ayant toujours autre chose à lire qui me faisait plus envie. Et puis voilà la pile a fondu, un matin, j’étais à la bourre, j’avais besoin d’un bouquin pour le métro, il m’est tombé sous la main. Et je me suis décidée à le lire. Ai-je regretté ? Non, j’ai bien aimé l’histoire de cette femme presque vieille fille qui s’ouvre petit à petit, le style d’Amanda Sthers cru, sans chichi (on parle de sexe et de rien d’autre ici). Voilà un bon petit roman (oui c’est cours, 132 pages à peine mais y a rien à ajouter quand on a lu la dernière ligne). A lire donc sans hésitation :)

La quatrième de couv’: Il l’a vouvoyée. Il n’a parlé de rien. Ni de maisons, ni de ce lit, ni de cette fois. Est-ce un rendez-vous ? Une deuxième visite ? Il a donné l’heure d’arrivée de son avion. Le même, même jour. Déjà deux mois plus tard. Le souvenir est bien là, brûlant sur les cuisses de Madeleine. Est-ce qu’il faut aller chez le coiffeur ? Du noir, ça mincit mais la peur aussi, le lointain. Du marine ? Du marron ? Du temps, pas beaucoup ? Que dit-elle ? Elle dit oui, je vous attendrai. Le silence est long.  » Vous me reconnaîtrez ?  » essaie-t-elle. Il ne répond même pas. Elle ne sait pas comment on attrape un homme, ils lui glissent entre les doigts comme du vif-argent, et celui-là est bien plus qu’un homme. Il est celui qu’elle aime, celui qu’elle attendait.

Prochaine lecture : Un lieu incertain de Fred Vargas

1 Comment

  • Madeleine d’Amanda Sthers « Je Lis, Tu Lis, Il Lit

    […] L’avis de Lilli […]

    23 novembre 2010 at 9 h 29 min Reply
  • You may also like