Browsing Tag:

Roman

La méthode 15-33 de Shannon Kirk

Posted in Lecture
on 21 juin 2017

Je viens de finir La méthode 15-33 de Shannon Kirk publié très récemment aux éditions Folio.

L’histoire ? Une jeune fille enceinte de huit mois est enlevée entre son domicile et son lycée. Mais cette fille n’est pas comme les autres : elle est surdoué mais surtout elle est incapable de sentiment. Pendant les quelques semaines que va durer sa captivité, elle va échafauder un plan imparable pour s’évader et se venger. En effet si elle est incapable de ressentir de l’empathie, elle aime et désiré son enfant et n’est pas prête à laisser ses ravisseurs le lui enlever.

Mon avis ? Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma PAL de l’été 2017

Posted in Lecture
on 17 juin 2017

L’été arrive et il est temps de constituer sa PAL de lectures estivales, vous ne pensez pas ? Ca y est moi, ma PAL estivale est prête Smile

J’aimerai lire les titres suivants pendant l’été soit entre le 21 juin, premier jour de l’été et le 21 septembre, premier jour de l’automne :

  • La sélection, tome 4 : L’héritière de Kiera Cass
  • La sélection, tome 5 : La couronne de Kiera Cass
  • Un appartement à Paris de Guillaume Musso
  • La voleuse de secrets de Brenda Drake
  • La voleuse de secrets, tome 2 : La gardienne des mensonges de Brenda Drake
  • La trilogie du Baztan, tome 3 : Une offrande à la tempête de Dolores Redondo (j’ai hâte de me plonger dedans)
  • La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan
  • Chanson douce de Leila Slimani
  • La fille du train de Paula Hawkins
  • Les monde d’Edesse, tome 1 : Alagan de Madeline Toppnorth
  • Le passe miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver de Christelle  Dabos
  • Le passe miroir, tome 2 : Les disparus du clair de lune de Christelle Dabos
  • Le passe miroir, tome 3 : La mémoire de Babel de Christelle Dabos
  • Body de Harry Crews
  • Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Saenz (celui-là, il faut impérativement que je le lise pour le 1er septembre vu que je me suis inscrite à une lecture commune)

Cette année encore pour essayer de tenir tous mes objectifs (et Dieu sait que j’en ai, vous allez voir!), je me suis inscrite au challenge de l’été organisé par Saefiel sur Livraddict.

Pour moi l’objectif premier cette année est déjà de lire a minima 15 livres sur les trois mois soit une moyenne de 5 livres par mois. Sachant qu’il y a les vacances, ça me parait jouable (l’année dernière j’en ai lu 14 si ma mémoire est bonne).

Second objectif : lire un maximum de polars et thrillers pour avancer mon challenge ABC spécial polars et thrillers. Bon avec cette liste de titres, c’est pas gagné! Il n’y en a en effet que trois. Mais bon on ne sait jamais vu que les années précédentes, je n’ai pas suivi ma liste à la lettre. Ça peut donc changer Smile

Troisième objectif : compléter quelques lettres de mon challenge ABC et dépasser les 18 lettres. Je n’en suis pas loin, j’ai déjà lu cette année 17 titres. Avec ma liste là, je complète que la lettre T. C’est peu mais comme pour le challenge ABC polars et thrillers, ça peut venir en cours de route.

Quatrième et dernier objectif : commencer à lire des titres de la rentrée littéraire 2017 (j’ai pas encore fait mes repérages donc ça viendra s’ajouter ou remplacer les titres ci-dessus)

Allez, on se retrouve fin septembre pour le bilan Smile

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire cette été ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jugan de Jérôme Leroy

Posted in Lecture
on 16 juin 2017

Parmi mes lectures récentes dont je ne vous ai pas encore parle, il y a Jugan de Jérôme Leroy. Avec Jugan, on plonge dans la mouvance des mouvements d’extrême-gauche et en particulier d’Action Rouge et de son leader Joël Jugan. Nous voilà transporter à Noirbourg dans le Cotentin. Jugan vient d’être libéré de prison après avoir purgé 18 ans pour le meurtre d’un patron d’entreprise et un braquage de banque qui a mal tourne faisant plusieurs morts. Il retourne dans sa ville natale où grâce a une de ses anciennes complices, il a trouve du travail dans un centre d’aide sociale. La, il y fait la connaissance d’Assia Raffa, une étudiante en BTS comptabilité fille d’immigrés algériens. Tout de suite, la jeune fille tombe sous le charme de Jugan, portant atrocement défiguré. Jugan joue avec elle, la manipule avant de la rejeter sous l’œil impuissant du narrateur, jeune prof d’histoire fraîchement nommé. Des années plus tard, ce dernier continue de rêver à ces événements 12 ans plus tard. Afin d’exorciser tout ça, il tente de reconstituer les faits et de comprendre ce qui a pu conduire au drame. C’est son tout dernier rêve des événements de Noirbourg qu’il nous raconte là.

Mon avis ? J’ai beaucoup aimé ce petit roman. J’ai complètement été happée par l’histoire. On le sait d’entrée de jeu, ça va mal finir. On sait aussi que Clotilde a sa part dans le drame annoncé. Mais on veut savoir ce qui va arriver exactement. Du coup, les pages se tournent sans qu’on y prenne vraiment garde.

J’ai aimé les allers-retours dans le temps que l’auteur parvient à réaliser grâce à un savant jeu de narration imbriquée si je puis dire ça comme ça. On plonge grâce au rêve du narrateur 12 ans plus tôt au moment où Joël Jugan sort de prison et revient à Noirbourg, la ou il a grandi et où il a commencé la lutte. De là, grâce au récit que lui en a fait Clothilde Mauduit à l’époque, on plonge des années avant au coeur de l’action du groupuscule qu’il a forme et des événements qui l’ont conduit en prison. Enfin ce qu’il n’a pas su ou pas vécu directement, le rêve et l’imagination sont la pour y pallier. Plusieurs fois d’ailleurs, le narrateur nous dit ne pas avoir vu ou entendu des choses mais simplement les imaginer. Ainsi il imagine la chambre d’Assia, sa façon de se regarder nue dans le miroir, les dessous chics achetés en cachette de son père. Mais qu’importe car on y croit. J’ai même trouvé cette idée de combler les trous par un récit rêve intéressante. Par contre inutile je pense d’y chercher une quelconque vérité historique. Ça reste de la fiction.

Et puis je pense que ce n’est pas ce qui intéresse l’auteur. C’est bien plus comme son titre l’indique, l’histoire d’un homme, d’un monstre au propre et au figuré, manipulateur, enragé, qui jusqu’au bout ne lâchera rien.

Bref, vous l’aurez compris sans doute, je ne peux que vous recommander Jugan de Jérôme Leroy.

La quatrième de couverture : Enseignant au collège Barbey-d’Aurevilly de Noirbourg, «en plein Cotentin, au carrefour de trois routes à quatre voies», le narrateur y voit débarquer Joël Jugan, ancien leader du groupe d’extrême gauche Action Rouge. Ce dernier vient de purger une peine de dix-huit ans. En prison, il est «devenu un monstre, au physique comme au moral». Son ancienne complice Clotilde le recrute au sein d’une équipe d’aide aux devoirs pour les élèves de la Zone. Il y croise Assia, une étudiante en comptabilité. Très vite, Assia est envoûtée par l’homme au visage ravagé. Ensorcelée aussi, peut-être, par la Gitane en robe rouge, qui, surprise à voler dans les rayons de la supérette de son père, lui a craché au visage d’étranges imprécations.

Prochaine lecture : La méthode 15-33 de Shannon Kirk.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La voie Rubis de Jean-Michel Calvez

Posted in Lecture
on 15 juin 2017

La voie Rubis de Jean-Michel Calvez

J’ai reçu et lu récemment dans le cadre d’un partenariat sur Livraddict, La Voie Rubis de Jean-Michel Calvez.

Nous voilà dans le futur. Les voitures a essence ont disparu et la terre tire la majeure partie de son énergie d’un rayon laser venant de Jupiter appelé la Voie Rubis et propriété de la mystérieuse famille des Hongken. Joshua, jeune diplômé d’une école de commerce effectue son stage de fin d’études au sein de la RubyEnergie, société qui gère la Voie Rubis. Son maître de stage lui propose de l’accompagné sur Jupiter où il doit se rendre pour régler le problème de pirates de l’espace qui ponctionnent la Voie. Lors d’une sortie dans l’espace, il est enlève avec le responsable de la station, son maître de stage et la secrétaire de ce dernier. Très vite, les pirates menés par Jim Krakatau leur révèlent que toutes les communications avec la terre sont coupées et qu’une menace plane sur la planète. Otages et kidnappeurs se lient très vite et décident de tout tenter pour sauver la Terre.

Mon avis ? Je dois dire que j’ai bien aimé ce roman de science-fiction. Pourtant quand on y regarde de près, il y a pas mal de défauts. Enfin je ne sais pas si on peu vraiment parler de défauts. Ce sont plutôt de choses qui m’ont gêne moi et je ne suis pas sure que ce sera pareil pour les lecteurs! Je vous explique ?

Bon déjà il y a l’élément déclencheur de toute cette histoire (attention si vous ne l’avez pas lu, je risque de vous spoiliez un peu l’histoire là). L’élément déclencheur, c’est une impossibilité a joindre quiconque sur terre. C’est aussi des images filmé clandestinement par Joshua lors des obsèques du patriarche du clan Hongken et qui lui font supposer que le clan transgresse l’obligation d’incinérer tous les défunts. A partir de la, tous en conclue qu’il se trame quelque chose de louche sur Terre et surtout que les Hongken cachent quelque chose. Perso, j’ai trouve cela un peu léger! Bon c’est pas forcement très grave puisque dans cette histoire ce qui compte c’est la prise de la station puis la redirection de la Voie Rubis pour détruire les Hongken. La Voie Rubis est avant tout un roman d’aventures!

Le deuxième point qui peu être un peu dérangeant, c’est les longues descriptions des paysages et les théories scientifiques. Franchement, même si l’exposé scientifique est parfaitement compréhensible du commun des mortels, a un moment, j’ai trouve que cela empiétait trop sur l’action et ça, c’est dommage!

Enfin le petit truc qui m’a chagrine, c’est le chapitre qui nous ramène  sur Terre. L’action n’est pas termine et on repart ensuite sur Jupiter. Or moi, j’ai lu ce chapitre comme un épilogue en quelque sorte. J’ai pas trouve judicieux le choix de l’auteur de casser sa narration a ce moment là. Surtout que du coup le mode de narration change. Jusque la en effet, le récit est raconte du point de vue de Joshua a la première personne et la, paf on passe a la troisième personne pour revenir au chapitre suivant a la première. Bref ça m’a gêné.

Bon n’allez pas croire que je n’ai pas aimé La voie Rubis de Jean-Michel Calvez. Vous êtes loin du compte, j’ai aimé et je vous le recommande Smile

Merci aux éditions Lune Écarlate pour l’envoi de ce roman.

La quatrième de couverture : Joshua, tout frais diplômé d’une école de commerce international, effectue son stage de fin d’études à la Rubynergy. La société appartient à la très discrète dynastie Hongken qui a un monopole de la fourniture d’énergie grâce à la Voie Rubis, un rayon laser émis depuis Jupiter, dont la puissance est récupérée sur la Terre par des miroirs. Chance de sa vie, Joshua se voit proposer un voyage sur Jupiter, par son directeur de stage qui doit y régler un problème avec une bande de pirates locaux qui ponctionnent la Voie Rubis pour leurs propres besoins. Mais la menace des pirates n’est pas forcément la pire, sur Jupiter : la mystérieuse famille Hongken n’est pas non plus exempte de tout soupçon, ce que Joshua avait cru découvrir juste avant son départ grâce à son secret bien caché, sa vision dopée par un implant expérimental. Il semble que l’avenir de la Terre puisse être en jeu et que Jupiter, et la Voie Rubis, soient au coeur de cette affaire.

Prochaine lecture : Méthode 15-33  de Shannon Kirk

Rendez-vous sur Hellocoton !