De retour du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2016

4
Déc

0

Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil s’est ouvert mercredi 30 novembre pour six jours. Cette année j’ai pu m’y rendre le samedi. Je me suis promener dans les allées et suis allée à la rencontre de mes éditeurs jeunesse favoris (Lumen, Pocket Jeunesse, Grund et les éditions du 404, Hachette, Scrinéo, etc…).

image

Je ne me suis par contre pas mêler aux séances de dédicace. Quand j’ai vu les queues pour les grands noms du roman jeunesse, je n’ai pas eu le courage. Et puis je n’aime pas particulièrement faire la groupie au milieu d’adolescents. J’ai donc loupé Rebecca Donovan (Et si…) chez Pocket Jeunesse, Cathy Cassidy (Les filles au chocolat) chez Nathan ou encore Brenda Drake (La voleuse de secrets) chez Lumen. Pas grave!

A côté de ça, j’ai été déçue d’apprendre sur le stand de Lumen qu’il n’y avait toujours pas de date pour la sortie du tome 4 de Widdershins d’Ari marmell en France. J’espérais un scoop, c’est raté! Par contre, je sais de source sure que le second tome de La voleuse de secrets sort en janvier Smile

pal-salon-du-livre-et-de-la-presse-jeunesse-de-montreuil-2016

Au lieu de faire la queue pour une dédicace, j’ai donc préféré flâner et en profiter pour faire quelques achats. je peux vous dire que je suis repartie pas mal chargée! J’ai en effet craqué sur pas moins de 11 romans :

  • Le dernier jour du reste de ma vie de Lauren Oliver. Ça faisait un moment qu’il était sur ma wish-list alors j’en ai profité. l’éditrice m’a confié que le film sortait en salles l’an prochain et qu’ils espérait que cela donnerait la notoriété qu’elle méritait à Lauren Oliver. J’espère aussi!
  • Oniria, tome 1 : le royaume des rêves de B.F Parry. A la manière dont l’éditrice m’en a parlé, je me demande si je n’aurais pas dû embarquer les quatre tomes direct! En plus les couvertures sont magnifiques!
  • Victor London, tome 1 : l’ordre coruscant de Patrick McSpare
  • Les loups chantants d’Aurélie Wellenstein
  • Sim Survivor de Loic Le Borgne
  • Les héritiers de l’aube, tome 1 : septième sens de Patrick McSpare
  • Les 12, tome 1 : les sacrifiés du Zodiaque de Moka
  • Les 12, tome 2 : le sang du Tigre de Moka.
  • L’épreuve, tome 1 : le Labyrinthe de James Dashner
  • L’épreuve, tome 2 : la terre brulée de James Dashner
  • L’épreuve, tome 3 :le remède mortel de James Dashner

Et vous, vous êtes allez au salon du livres jeunesse de Montreuil ? Vous y avez fait des achats ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 4 décembre 2016 | Tagué avec: , | Quelque chose à ajouter ?

The Book of Ivy, tome 1 d’Amy Engel

15
Nov

0

the-book-of-ivy

Je viens de terminer la lecture du roman  d’Amy Engel, The Book of Ivy. Je cherchais un auteur dont le nom commence par la lettre E pour mon challenge ABC et celui-là était dans ma PAL. Ça tombait bien!

L’histoire débute alors qu’Ivy, seize ans se rend à la mairie où doit se célébré son mariage ainsi que celui de dizaines d’autres jeunes gens. Pour maintenir la paix dans la petite communauté, il est en effet d’usage de marier les enfants des deux clans entre eux sans qu’ils aient leur mot à dire. Ivy, la fille du fondateur doit donc épouser Bishop, le fils du président. Si Ivy se résous à ce mariage, c’est qu’elle a une mission : tuer Bishop pour permettre à son père de prendre le pouvoir.

Mon avis ? J’ai beaucoup mais beaucoup aimé ce roman!! Je l’ai littéralement dévoré! J’ai trouvé l’idée de ces mariages arrangés entre les deux clans intéressante même si pas particulièrement originale. C’est en effet un thème récurrent dans la mythologie puis en littérature : livrer ses enfants en tribu au camp adverse. C’est un peu de ça dont il s’agit ici. J’ai trouvé la réflexion sur la condition de la femme, épouse et mère intéressante aussi. Pareil c’est pas forcément très original.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Ivy. C’est par ses yeux que nous vivons toute cette aventure. En effet The book of Ivy est écrit à la personne personne du singulier. Ivy nous raconte son histoire de son mariage jusqu’à sa condamnation à être expulsée de la communauté pour avoir voulu empoisonner Bishop. J’ai aimé l’évolution du personnage. Pourtant quand on y pense, il ne se passe pas grand chose. Mais petit à petit, Ivy s’interroge sur le bien fondé de sa mission. Elle ne doute pas que son père soit un meilleur dirigeant que le président Lattimer mais elle s’interroge sur ses motivations réelles.

Bref, je comprends l’engouement qu’a connu The book of Ivy d’Amy Engel depuis sa sortie en librairie. Maintenant j’ai hâte de lire la suite, The revolution of Ivy.

La quatrième de couverture : Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Prochaine lecture : L’enfant qui criait au loup de Gunnar Staalesen.

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 15 novembre 2016 | Tagué avec: , , , , | Quelque chose à ajouter ?

Les grandes jambes de Sophie Adriansen

10
Août

0

les grandes jambesA la suite d’Ysé et le Palimpseste, j’ai lu Les grandes jambes de Sophie Adriansen. Ce petit roman raconte l’histoire de Marion, une adolescente de 13 ans qui ne cesse de grandir. Du coup, Marion ne trouve pas de jean à sa taille. Ils sont toujours trop courts. Et puis un jour, une vendeuse a une idée et Marion trouve un pantalon à la bonne longueur. Elle le bâptise Jim. Mais voilà, Marion grandit encore et le jean devient très vite trop court Or Marion est amoureuse d’un garçon d’une autre cinquième, Gregory. Elle voudrait qu’il la remarque mais pas pour ses pantalons trop courts! Marion est désespérée. Jusqu’au jour où avec sa classe, elle part en voyage scolaire à Amsterdam…

Mon avis ? voilà un petit roman bien sympathique sur l’adolescence. Dans Les grandes jambes, Sophie Adriansen traite des complexes, de la difficile acceptation de soi à cet âge difficile, des premiers amours aussi et puis de l’éveil à l’art. Marion est une adolescente complexée non par son poids mais par sa taille. Elle est grande et ne cesse de pousser. Du coup elle a dû mal à s’accepter telle qu’elle est. Du coup, elle a dû mal à accepter aussi le regard des autres. Il lui faudra un voyage scolaire et la visite de la maison d’Anne Franck pour relativiser. La découverte d’une toile de Rembrandt fera le reste Smile Dans Les grandes jambes, Sophie Adriansen a mis beaucoup d’elle-même et cela rend son roman très touchant. Bref, voilà un roman à mettre entre les mains de tous les adolescents du monde Smile

La quatrième de couverture : Marion, collégienne en pleine croissance, est obsédée par la longueur de ses jambes qui n’en finissent pas de s’allonger, rendant la recherche d’un jean qui lui aille bien extrêmement délicate. A l’âge des complexes, des premiers émois amoureux et de la construction de l’image de soi, être hors cadre se révèle parfois difficile, voire douloureux. Comment attirer les regards de Grégory, dont elle est amoureuse, avec un pantalon qui lui découvre les chevilles ?
Mais alors que le collège part en voyage scolaire à Amsterdam, Marion profite de cette occasion pour élargir son horizon. Elle approfondit sa passion pour l’art, notamment en découvrant in situ le célèbre tableau La Ronde de nuit, et met en perspective ces contrariétés d’adolescente née après l’an 2000 en visitant la maison d’Anne Frank.

Prochaine lecture : De Larmes et de Sang, tome 1 : Sang d’Ombre de Nathy

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 10 août 2016 | Tagué avec: , , , | Quelque chose à ajouter ?

The Scorpion Rules de Erin Bow

26
Juil

1

the scorpion rules erin bowVoilà le deuxième livre de mon challenge de l’été : The Scorpions Rules d’Erin Bow. celui là n’était pas a priori sur la liste que j’avais établi mais ca faisait plusieurs mois que j’avais envie de le découvrir alors voilà.

L’histoire ? Greta, duchesse d’Halifax et princesse heritière de la confédération Panpolaire a été levée dans un préceptorat place sous l’égide de Talis, une intelligence artificielle qui dirige le monde. Talis a en effet décidé de forcer les dirigeant de ce monde à livrer un de leur enfant comme otage. S’ils entrent en guerre, l’otage est tué. Greta sait que son pays ne va pas tarder à entrer en guerre et qu’elle mourra. Avec ses amis, elle guette l’arrivée d’un cygne, messager de Talis chargé de tué les otages. Mais quand un cygne débarque, seul son ami Sydney est emmené dans la chambre grise. Un nouvel otage arrive alors au préceptorat. Elian, petit-fils de la chef d’état du nouvel état constitué a bien du mal à se plier aux réglés de l’endroit.  Greta qui n’est pas insensible aux charmes du jeune homme, va tenter de lui venir en aide au péril même de sa vie.

Mon avis ? Dans l’ensemble, j’ai bien aimé. Je l’ai d’ailleurs lu très vite, preuve s’il en est que j’ai apprécié cette lecture. Pourtant il y a quelques petits trucs qui m’ont gêné. J’ai été gênée par le triangle amoureux. Il semble y avoir un coup de foudre. On pense d’abord que Greta tombe amoureuse d’Elian. Mais non! Finalement un baiser volé change tout et on ne sait plus trop. Finalement de qui Greta est-elle amoureuse au final ? Franchement c’est la partie de l’histoire que j’ai trouvé la moins aboutie. Dommage parce que aborder la question de l’homosexualité dans un roman jeunesse, c’est pas fréquent non plus. Il y avait donc là matière mais encore aurait-il fallu que l’auteur fasse un choix plus tranché Smile

Bon mis à part ça, j’ai bien aimé. J’ai trouvé l’histoire assez originale. J’ai aimé aussi le fait que l’histoire est écrite à la première personne du singulier : Greta nous raconte son histoire, nous révèle ses sentiments. C’est plutôt bien senti je trouve.

Bref The Scorpion Rules est plutôt un bon roman. J’attends la suite pour confirmer cette bonne impression.

La quatrième de couverture : La première règle, pour éviter la guerre ? En faire une affaire personnelle… Très personnelle.
Duchesse de Halifax, princesse de la Confédération panpolaire, mais surtout… otage. Je m’appelle Greta Stuart, et ma vie ne tient qu’à un fil. Il y a quatre cents ans, une série de terribles conflits liés au changement climatique a ravagé la planète : guerres, famines, inondations, exodes… Débordées, les autorités ont fait appel à une intelligence artificielle omnisciente pour tenter de mettre un terme au massacre. Mais Talis – c’est son nom – a vite pris son indépendance et le contrôle du monde. Désormais, il garde en otages les fils et filles des grands dirigeants de la planète. À la première déclaration de guerre, les héritiers des deux camps concernés sont froidement exécutés.
Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…

Prochaine lecture : Ysé et le palimpseste de Florent Marotta

Rendez-vous sur Hellocoton !
by Lilli de... le 26 juillet 2016 | Tagué avec: , , , | Quelque chose à ajouter ?