Yesterday’s Gone saison 1 épisode 1 et 2 de Sean Platt et David Wright

Posted in Lecture
on 29 février 2016

yesterday's goneJ’ai découvert il y a peu la série Yesterday’s Gone de Sean Platt et David Wright. J’ai lu (oui il s’agit d’une série littéraire) pour l’instant les deux premiers épisodes de la saison 1, qui pour info vont être publies sous forme de volume le 10 mars prochain chez Fleuve éditions. Yesterday’s gone est une série littéraire de science fiction. Yesterday’s Gone raconte les aventures d’une poignées de personnages qui se sont réveillés le 15 octobre seuls. 99% de la population ayant en effet mystérieusement disparus à 2h15 cette nuit-là.Seul ou en petits groupes les survivants vont essayer de comprendre ce qui c’est passé mais aussi tenté d’échapper aux créatures monstrueuses qui les poursuivent. Tour à tour, on va ainsi suivre Brent, un journaliste à la recherche de sa femme et son fils à New York; Mary et sa fille Paola qui tente de trouver refuge dans une base militaire avec quelques autres; Luca, un petit garçon que semble attendre un homme à la frontière du Mexique; Charlie et son beau-père mais aussi Boricio, un tueur en série et Ed, un évadé de prison flanqué de Teagan, une jeune fille enceinte de 5 mois qu’il a trouvé en route.

Mon avis ? Je dois dire que si j’ai été un peu sceptique au départ devant les intentions des auteurs de faire de Yesterday’s Gone un équivalent des séries télé du type Lost, mes doutes se sont bien vite dissipés. J’ai en effet été prise au jeu. A la fin du premier épisode, je voulais savoir la suite (heureusement j’avais déjà l’épisode 2 près à être lu). A la fin de l’épisode 2 rebelote, j’ai envie d’en savoir plus. Pari réussi donc de ce côté là. Il faut dire que pour réussir ce pari, les auteurs ont transpose les recettes des séries TV : ils finissent l’épisode au plus mauvais moment, celui où un des personnages principaux disparait ou bien où il découvre un truc super important. Les deux premiers épisodes m’ont donc rendu accroc. Pourtant en lisant l’épisode 1 ce n’était pas si évident. J’ai en effet que la mise en place était longue. On découvre en effet chacun des personnages tour un tour dans un chapitre et il faut attendre plus de la moitié de l’épisode pour qu’il commence vraiment à se passer quelque chose. Dieu merci, des que ça démarre, on est pris par l’histoire :) Au point que là, j’ai hâte de me plonger dans les épisodes 3 et 4 qui m’attendent sagement sur ma Kobo :)

Vous l’aurez compris, j’ai été séduite par Yesterday’s Gone et j’en redemande même :)

La quatrième de couverture : C’est à 2 h 15, en pleine nuit, que cela s’est produit.
Mais ce n’est qu’au réveil qu’ils s’en sont rendu compte.
Le monde déserté. Vidé de sa population. Famille, proches, voisins, tous ont disparu. Volatilisés.
Ils ne sont qu’une poignée, disséminés à travers le pays…
Rencontrez Brent Foster, à la recherche de son fils et de sa femme dans un New York de cauchemar, Luca, le petit garçon qui suit son instinct, protégé par un étrange totem; Charlie qui a cru, l’espace d’un instant, que cette Terre déshumanisée serait un monde meilleur ou encore Boricio, le serial-killer qui va devoir trouver sa place entre les proies et les prédateurs…

Prochaine lecture : De chair et d’os de Dolores Redondo

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :