Browsing Tag:

Musée Maillol

21 rue de La Boétie au musée Maillol

Posted in Expos
on 3 juillet 2017

J’ai eu la chance de pouvoir visiter la nouvelle exposition du musée Maillol, 21 rue de La Boétie en petit comité et avec une conférencière.

21 rue de La Boétie

Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fragile Murano s’expose au musée Maillol

Posted in Expos
on 23 avril 2013

Depuis le 27 mars dernier, le musée Maillol présente une exposition consacré aux chef d’œuvre du verre de Murano intitulée Fragile – Murano. J’ai eu la chance de visiter cette exposition un soir en petit comité. Je vous raconte ?

fragile

L’exposition rassemble plus de 200 pièces allant de la seconde moitié du XVème siècle à nos jours. On peut ainsi admirer un certain nombre d’objets réalisés pour les grandes familles comme les Médicis mais aussi les cours européennes de la Renaissance, des pièces Art déco des années 1920 ou encore des œuvres contemporaines de « Studio Glass », mouvement d’artistes qui ont choisi d’utiliser le verre comme unique moyen d’expression. Enfin toute une section de cette expo est réservée aux artistes internationaux venus à Murano, depuis les années 1950, expérimenter le verre comme matière privilégiée de création, en travaillant avec les plus grands maîtres verriers.

Marano fragile (9)

Shitting doves of peace and flying rats, Jan Fabre 2008

Fragile – Murano propose au visiteur un parcours chronologique. On débute ainsi la visite en admirant des pièces magnifiques de la Renaissance. Calice, coupe de mariage, vases mais aussi assiettes et verres s’offrent aux regards du visiteur émerveillé (enfin au mien tout du moins Smile ).

Marano fragile (13)

Coupe  en lattimo  avec joueur de luth et jeune dame 
Venise 1500 - 1510

Marano fragile (17)

Vase Médicis - Pise ou Florence fin du xvie 
 début du xviie siècle
Marano fragile (18)
Coupe avec trois dragons et un dauphin
Verrerie Fratelli Toso Venise, vers 1900

Marano fragile (19)

Verre à couvert avec les armoiries d'Alfonso II duc de Ferrare
 1565-1572

Puis à mesure que l’on progresse, on avance dans le temps pour arriver au début du XXème siècle et pousser un cri d’admiration devant un lustre vénitien de toute beauté.

Marano fragile (7)

Lustre Rezzonico attribué à Guiseppe Rioda, début du 20ème siècle

J’ai énormément aimé aussi les miroirs qui sont présentés là.

Marano fragile (8)

Miroirs Portrait-Stress of Our Society, Orlan 2009

Enfin on termine ce parcours par des œuvres d’artistes contemporains comme Jean Arp, César ou encore Jan Fabre. Là c’est beaucoup plus abstrait et personnellement à de rares exceptions près, ça m’a nettement moins parlé. L’ouvre qui m’a sans doute le plus intriguée dans cette partie de l’exposition, c’est le thermomètre géant où nage un énorme poisson rouge Smile

Marano fragile (14)

Poikilotherme, Shen Yuan 2008

Et celle qui m’a le plus plu, c’est sans aucun doute « Carrona » de Javier Pérez, un ensemble de verre rouge où se sont posés des corbeaux qu’on s’attendraient presque à voir s’envoler.

Marano fragile (5)

Bref, le musée Maillol nous offre là encore une superbe exposition même si personnellement j’ai moins été sensible à la partie moderne de l’exposition et que j’aurai aimé plus de pièces de la Renaissance.

C’est où ?

Fragile – Murano

Musée Maillol

59/61 rue de Grenelle
75007 PARIS

Jusqu’au 28 juillet 2013

Rendez-vous sur Hellocoton !

PIXI, l’univers d’Alexis Poliakoff au Musée Maillol

Posted in Expos
on 23 octobre 2012

Je suis retournée au Musée Maillol il y a peu. Pourquoi ? Parce que l’exposition Canaletto à Venise est très belle et que j’adore les tableaux qui sont exposés en ce moment. Moi qui ne suis jamais allée à Venise, j’ai eu un peu l’impression de connaitre la cité des doges en sortant. Mais passons car ce n’est pas de Canaletto que je veux vous parler aujourd’hui. Non. Si je suis retournée au Musée Maillol, c’est aussi pour une autre raison et cette autre raison, c’est la petite exposition qui se tient en parallèle de la grande. Le musée propose en effet quand vous avez fini avec Canaletto de découvrir l’univers d‘Alexis Poliakoff et de ses PIXI.

Les PIXI c’est quoi ? Des petites figurines de la tailles de soldats de plomb créées il y a trente ans par Alexis Poliakoff et son beau-père Pierre Guénard. Au début, ces figurines représentaient des scènes de la vie quotidienne du début du XX siècle : défilé militaire, défilé de mode, tournage de cinéma.

Puis petit à petit, grâce à la correspondance qu’entretenait Alexis Poliakoff avec Hergé, le papa de Tintin, les PIXI s’ouvre aux héros de la bande dessinée. Tous les personnages de Tintin sont représentés ben sûr mais pas que. On trouve plein d’autres héros qui ont bercé notre enfance. Moi j’ai reconnu Achille Talon, Bécassine, Obelix, Corto Maltèse, Bambi, Baloo du livre de la jungle…

Bref, je ne les citerai pas tous là parce que ce sont des dizaines et des dizaines de figurines qui sont exposées au Musée Maillol en ce moment Smile En tout cas, je me suis bien amusée à reconnaitre dans les vitrines ces petits personnages qui ont bercé mon enfance.

L’expo n’est pas très grande, il y a juste une salle, mais le nombre de figurines exposées en impréssionant. Surtout si vous allez au musée Maillol, n’oubliez d’y faire un tour, ça vaut le coup Smile

C’est où ?

L’univers PIXI

Musée Maillol

59/61 rue de Grenelle
75007 PARIS

Jusqu’au 10 février 2013

Rendez-vous sur Hellocoton !

Canaletto à Venise au Musée Maillol

Posted in Expos
on 26 septembre 2012

Cet hiver, le peintre vénitien Canaletto est à l’honneur à Paris avec deux expositions, l’une à Jacquemard André, l’autre au musée Maillol. C’est cette dernière que j’ai eu le plaisir de visiter la semaine dernière quelques jours après son ouverture au public.

L’exposition consacrée à Canaletto au musée Maillol présente une cinquantaine d’œuvres reparties sur deux niveaux, dont certaines n’ont jamais été présentées au public car provenant de collections privées. Le but de l’exposition est de nous emmener visiter Venise à travers le regard du peintre et c’est, ma foi, très réussi.

Les tableaux de Canaletto nous offrent de véritables cartes postales de Venise au XVIIIème siècle. Il y a dans ces tableaux une foule de détails qui les rendent extrêmement vivants, extrêmement réalistes. C’est d’ailleurs ce qui caractérise les peintres du vendustisme. Les vendustistes s’attachaient en effet à reproduire de la manière la plus réelle possible ce qu’ils avaient sous les yeux.

Et c’est le cas de Canaletto avec sa chambre optique (que l’on peut voir au milieu de l’expo) grâce à un ingénieux système de lentilles, le peintre n’avait plus qu’à tracer les contours à la manière d’un calque. C’est bluffant.

J’ai adoré m’attarder sur les personnages, les petits détails de ces magnifiques tableaux. Une femme qui ouvre ses volets sur l’un, une chemise blanche qui attire le regard sur l’autre. L’espace d’une soirée, je me suis sentie, n’ayons pas peur des mots, transporté à Venise (qui parait-il n’a pas beaucoup changé depuis l’époque de Canaletto).

En bref, le musée Maillol nous offre là un très beau voyage et je ne saurai trop que vous conseiller d’aller visiter l’exposition Canaletto à Venise le plus vite possible (histoire de pouvoir y retourner plusieurs fois).

C’est où ?

Canaletto à Venise

Musée Maillol

59/61 rue de Grenelle
75007 PARIS

Jusqu’au 10 février 2013

Rendez-vous sur Hellocoton !