Browsing Tag:

Kathy Dorl

Pourvu que ça dure ! de Kathy DORL

Posted in Lecture
on 26 novembre 2017

J’ai eu la chance de pouvoir lire en avant-première le nouveau roman de Kathy Dorl, Pourvu que ca dure! à paraître le 27 novembre prochain.

Après Ce que femme veut, Fifty-fifty et Le cœur des femmes bat plus fort, on retrouve  nos cinq copines, Lola, Anais, Chloé, Zoé et  Jennifer flanquées de Marguerite, une veille dame bien sympathique rencontrée dans le tome précédent pour de nouvelles aventures. Après le décès d’Eléonore rencontrée aussi lors de la croisière, Zoé qu’elle est son légataire universelle. Ce leg tombe bien car les deux femmes sont ciblées de dettes et ont du vendre leur appartement parisien. Mais pour toucher cet argent, il faut qu’elle se rende en Corse avec ses amies et réalise les dernières volontés de la défunte dont retaper une vieille bergerie ou participer à une vendetta. Les filles débarquent chez Antoinette et Ambroise, exécuteur testamentaire de la vieille dame, bien décidées à réaliser les différentes missions et à venir en aide à leurs amies. Mais cela ne va pas se faire sans heurts…

Mon avis ? Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jusqu’ici tout va bien de Kathy Dorl

Posted in Lecture
on 12 septembre 2017

J’ai fini le dernier roman de Kathy Dorl, Jusqu’ici tout va bien! Je vous raconte ?

Oxane et Emma sont amies depuis toujours. Les deux jeunes femmes sont étudiantes en vin. Un soir à la fac, elles entendent des coups de feu. Un homme armé fait irruption dans les toilettes ou les deux amies se sont réfugiées. L’homme bouscule Oxane avant de s’adresser à Emma. Alors qu’Oxane reprend ses esprits et se jeté dans les jambes de l’agresseur, un coup part. Emma est grièvement blessée. L’inspecteur Marjoux en charge de l’enquête tente de comprendre les motivations de l’agresseur muré dans le silence. Mais surtout il doit gérer les proches d’Emma tous plus cinglés les uns que les autres à commencer par Narcisse, sa mère qui trimbale partout avec elle son chat, Pelote. Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le coeur des femmes bat plus fort de Kathy Dorl

Posted in Lecture
on 28 juin 2016

le coeur des femmes

Je viens de terminer Le cœur des femmes bat plus fort de Kathy Dorl. C’est le troisième et dernier tome de la saga Ce que femme veut. On retrouve Lola, toute jeune grand-mère et ses copines : Anaïs, Chloé, Zoé et Jenifer. Lola a gagné une croisière dans les Fjords norvégiens et s’apprête à embarquer  avec un collègue et ses quatre copines. Mais voilà rien ne va se passer comme prévu. L’avion qui devaient les emmener à Copenhague est annulé; leur bagages n’ont pas suivi à bord et pour couronner le tout, Chloé pleure pour un oui ou pour un non tandis qu’Anaïs ne pense qu’à s’envoyer en l’air. Bref rien ne va plus!

Mon avis ? J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouvé Lola et ses copines même si j’ai trouvé ce volet beaucoup plus sombre que les précédents. il est en effet question de jalousie, de manipulation, de mensonge, de mort. Je ne vous raconterais pas tout mais à certains moments cela m’a rappelé le dernier tome de Quatre filles et un jean, Quatre filles et un jean pour toujours. C’est rigolo les associations d’idées. C’est peut-être parce que l’un des personnages va mourir dans ce tome (non, non, je n’en dirais pas plus, n’insistez pas).

J’ai apprécié aussi que l’intrigue ne se focalise pas sur la grossesse de Lylou, la fille de Lola. J’ai apprécié au contraire que cela continue comme dans les tomes précédents à tourner autour des cinq copines (oui cette fois les mecs sont un peu mis de côté). Exit JR, l’ex d’Anais. Exit aussi Franck, le mari de Lola. Mais franchement c’est pas grave.

Bref voilà un excellent dernier tome qui clôt la saga en beauté. J’ai beaucoup aimé les trois tomes et je ne saurais que trop vous conseiller de vous y plonger à votre tour.

La quatrième de couverture : Lola, trop jeune grand-mère à son goût. Anaïs, la « célib à terre ». La volcanique Zoé, en couple avec Jenifer. Chloé, la tornade hormonale aux proportions cosmiques. Des amies d’enfance. Des sœurs de cœur qui s’embrasent, crient, aiment, détestent. Des fjords norvégiens à Paris, de la Côte d’Azur à Punta Cana ou pour une destination inconnue…
Des femmes proches de nous, qui nous ressemblent. Des femmes qui peuvent exploser de rire jusqu’à ne plus pouvoir respirer et se mettre à pleurer dès qu’elles reprennent leur respiration.
Une histoire simple, drôle, émouvante sur des femmes pas si simples que ça.
Et de la tendresse, beaucoup de tendresse.
« Le cœur des femmes bat plus vite » est le dernier roman anti-morosité de Kathy Dorl qui donne la joie de lire.

Prochaine lecture : Ainsi va la vie de Fabio Volo

Rendez-vous sur Hellocoton !

Y’a comme un lézard de Kathy Dorl

Posted in Lecture
on 19 juin 2016

y a comme un lezard

Je viens de terminer le nouveau roman de Kathy Dorl, Y’ a comme un lézard. Mila est une jeune femme un peu particulière : elle est surdouée mais surtout elle est capable de faire bouger les objets; elle voit les sentiments sous forme de couleur, etc… Mila est en mission à Kourou où elle travaille pour un projet de sonde exploratrice. Pendant ce temps en métropole, d’étranges phénomènes se produisent : une ferme d’élevage intensif est ravagée par une incendie, une mini-tornade emporte le siège de la FNSEA,… Les services secrets pensent que Mila à quelque chose à voir la-dedans. La jeune femme s’est en effet prise de passion pour la cause animale allant jusqu’à devenir végétarienne. Mais surtout elle est fatiguée et son sommeil est agité. Pourtant la DGSE ne parvient pas à prouver que Mila a quelques choses à voir avec ces attentats. Elle n’est pas inquiétée jusqu’au jour où, lors de la conférence Paris Climat, une bombe explose, tuant plusieurs dizaines de personnes. Mila qui faisait alors une conférence est suspectée et placée en garde à vue.

Mon avis ? Et bien même si j’ai bien aimé les romans de Kathy Dorl que j’ai lu dans le passé, là j’ai été déçue. Pourquoi ? parce que tout d’abord, ça met un temps fou à démarrer. J’ai pas compris où l’auteur voulait nous emmener pendant un long moment. Ensuite j’ai eu l’impression que par deux fois, l’auteur relançait l’histoire d’une façon un peu cavalière. Quand Mila est sur le point d’être inculpée et qu’elle s’en sort, j’ai eu l’impression que l’histoire était terminée. Et bien non! c’est reparti, cette fois avec une histoire de pandémie. Ok. La pandémie enrayée, on peut penser que cette fois, c’est bon : fini, épilogue, rideau. Et bien encore une fois c’est raté! L’histoire est relancée avec une histoire de fin du monde. Ouf! Cette fois, c’est bon, c’est fini Smile

C’est dommage parce qu’il y a plein de bonnes idées. il y a aussi et surtout un fabuleux plaidoyer pour la protection de l’environnement et la cause animale. Et ça c’est quelque chose à quoi je suis sensible!

Après j’ai bien aimé l’humour présent dans ce roman. J’ai adoré les phrases en exergue de chaque chapitre avec leur jeu de mots. C’est un peu la marque de fabrique de Kathy Dorl ça. Rappelez vous dans Ce que femme veut et Fifty-Fifty.

Enfin, j’ai bien aimé l’évocation de l’agence spatiale européenne. J’y ai travaillé 4 ans et j’en garde un excellent souvenir! J’ai trouvé l’évocation très réaliste à ceci près que tout le monde dit “ESA” et pas “ASE” et que, à mon avis, vu son profil, Mila serait rattachée à l’ESTEC aux Pays-bas ou à l’ESOC en Allemagne mais surement pas au siège à Paris Smile Je sais je pinaille. Il y a peu de personne qui verront ce que je veux dire Smile

Verdict ? Y’a comme un lézard n’est pas le meilleur roman de Kathy Dorl. Toutefois ça se lit bien! Bon si je devais vous en recommander un, je dirais Ce que femme veut puis la suite Fifty-Fifty Smile

Bon allez, trêve de bavardages, moi, je file me plonger dans Le cœur des femmes bat plus fort (la suite et fin de Ce que femme veut) Smile

La quatrième de couverture : Mila, jeune femme surdouée et dotée de compétences hors du commun, travaille pour l’Agence Spatiale Européenne. Ses passions : la protection animale et la défense de l’environnement. Sa faiblesse : son isolement social provoquant sa perte de contrôle sur les événements. Mila, Faustine, « Boss », Hadrian et Maxime sont les attachants héros de « Y’a comme un lézard », le sixième livre de Kathy Dorl – avec la participation de Marc Escayrol –, qui brasse de nombreux sujets chauds bouillants sans se donner de grands airs. Entre secrets, trahisons, obstacles, une épreuve, plus terrible encore, s’annonce. Des rires aux larmes, « Y’a comme un lézard » est un roman où notre monde est présenté avec humour, une pointe de fantastique, mais surtout beaucoup de tendresse… pour la joie de lire.

Prochaine lecture : Magies secrètes de Hervé Jubert

Rendez-vous sur Hellocoton !