Sonial Rykiel pour H&M

Posted in Dans mon dressing
on 22 février 2010

On ne peut pas vraiment dire que je sois fan des collaborations entre les créateurs et les grandes enseignes comme H&M. Je n’ai jusqu’à présent jamais rien acheté dans ces collections capsules même si à plusieurs reprises, à l’étranger notamment, certaines pièces me sont passées entre les mains comme ce fut le cas pour la collection Matthew Williamson. C’est pas propre à H&M. Ca a été pareil l’été dernier avec Erotokritos pour Monop’. Vous l’aurez compris je ne suis pas de ces filles qui vont faire la queue plusieurs heures avant l’ouverture des magasins dans l’espoir de shopper quelques it-trucs.

Et la collection Sonia Rykiel pour H&M n’a pas fait exception (enfin si un peu). Samedi matin, à l’heure où tous les H&M ouvraient leurs portes (et des milliers de fashionatas se ruaient sur les dites pièces), moi je mettais tranquillement pied à terre et dessellais mon cheval avant de l’étriller et de lui curer les pieds (glamour n’est ce pas ?). Pour rien au monde, je n’aurais loupé ma séance d’équitation du samedi. Même pour une robe, toute de créateur soit-elle.

Pourtant dans la collection Rykiel pour H&M, certaines pièces me tentaient  bien comme la fameuse marinière ou encore le gilet pull avec les petits noeuds. Bon je suis quand même passée à La défense dans l’après-midi sans grand espoir. Habituellement en quelques heures, tout est plié. Il y a plus rien. Cette fois il n’en était rien. Il restait quelques pièces dont le fameux pull qui me faisait de l’oeil. J’ai de la chance :)

RykielpourH&M

et puis j’ai déniché une robe. alors oui, rose, la robe. Mais je m’en fous, je l’adore et je compte bien la porter dès qu’il fera meilleur.

RykielpourH&M2

Par contre de marinière pas la queue d’une. Fallait pas rever non plus (je l’aurais trouvée encore en rayons à 15h, je faisais un loto) ni de broches. Par contre, restait tout un tas de berets strassés, de ceintures strassées, de robes strassées.

Et vous, avez-vous shopper du Sonia Rykiel pour H&M ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alice au Printemps Hausmann

Posted in Photographie
on 20 février 2010

Le Alice au Pays des merveilles de Tim Burton sortira finalement le 24 mars. Un peu plus tôt que ce qui avait été annoncé initialement. Chouette mais il reste quand même un bon mois. En attendant, on peut aller faire un tour du côté du Printemps Haussman pour admirer les vitrines directement inspirées du film :

P2193852bis Continue reading

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alors t’as eu Envy ?

Posted in J'ai testé pour vous (ou pas)
on 17 février 2010

Comme je l’évoquais dans un précédent post, j’ai acheté Envy, le nouveau magazine du groupe Marie-Claire dès sa sortie jeudi dernier. Je lui ai trouvé un petit de déjà vu quand je m’en suis emparée chez mon marchand de journaux, comme un petit air de Grazia. Aussi pour en avoir le coeur net, j’ai achete les deux, Envy et Grazia. Bah oui je suis comme ça moi!

envy

Et puis j’ai lu les deux, l’un après l’autre, bien consciencieusement. Pour voir de quoi il retournait vraiment. Et… j’ai pas été vraiment convaincue par Envy. Déjà c’est un hebdo. Et comme pour Grazia pour moi c’est trop. Je préfère les mensuels que je déguste petit à petit, tranquillement, en long, en large et en travers. Bon je ne dis pas de temps en temps j’achète aussi des hebdos. Tiens cette semaine j’en ai achéte deux. Comme quoi :) De deux c’est encore un grand format, certes un peu plus petit que Grazia mais quand même. Ça reste dur à caser dans son sac, ce bastringue!!

Du côté du contenu : pas de grosse nouveauté. De la mode, de l’actu de stars, des news beauté, des sélections shopping, du street style, l’horoscope (ne l’oublions pas, celui là car moi perso je me suis marrée pendant un bon quart d’heures en lisant le mien).  Le tout s’étalant sur près de 150 pages. Tiens je suis sympa, s’il y a des  Cancers dans l’assistance, faites gaffe, il parait selon l’horoscope que “des rumeurs de fermeture de votre boite commencent à se répandre; vous pouvez les démentir: au pire elle sera rachetée (et pas par un oligarque biélorusse, rassurez-vous). Évitez de fréquenter des enfants, vous risquez d’attraper, outre la grippe A, la varicelle.” Un bon point pour le magazine : toutes les sélections shopping ne sont pas hors de prix. Ils montrent des fringues venant de chez Kiabi, Etam ou H&M à côté de sacs venant de chez Jerome Dreyfuss ou Gerard Darel. Ma question : est-ce bien ce que recherche la CSP+ que vise le magazine ? Pas sur que Kiabi la branche. Par contre proposer des vêtements de chez American apparel à des prix très raisonnables, je dis oui.

Voilà, je ne pense pas le racheter de sitôt celui-là. Pas convaincue et quitte à choisir, je crois bien que je préferre Grazia.

Et vous ? Vous l’avez acheté ? Vous en pensez quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma vie pour la tienne de Jodi Picoult

Posted in Lecture
on 16 février 2010

9782258066922J’ai fini Ma vie pour la tienne de Jodi Picoult hier et je ne sais pas par où commencer pour vous en parler. C’est, c’est comme dire, sujet vraiment difficile à aborder. Quand on diagnostique à Kate une leucémie extrêmement rare, les Fitzgerald vont tout faire pour la sauver allant jusqu’à concevoir un bébé génétiquement compatible, Anna. Mais à 13 ans, cette dernière ne veut plus être donneur pour sa sœur. Aussi quand sa mère lui demande de donner un rein pour sauver Kate, elle leur intente un procès afin de pouvoir décider elle-même de son corps, de sa vie.

Ce roman, inspiré d’un fait réel, traitre d’un sujet difficile. Il est question d’éthique, de morale mais aussi d’amour. De l’amour d’un père, d’une mère pour son enfant, d’une sœur pour sa sœur. Comment décider de se qui est bien, de ce qu’il est moral de faire ? que ferait-on si on était confronté à ce douloureux cas de figure ? C’est toute la question de ce roman qui jamais au grand jamais ne tombe dans le larmoyant. Raconté tour à tour du point de vue de chacun des protagonistes de ce drame, on suit leur questionnement, leurs doutes, perce petit à petit leurs motivations. Comme le résume si bien Anna face à son avocat, il n’y aura pas de gagnant ou de perdant dans cette affaire. Je conclurai en disant que ce livre est excellent, vraiment très bon!!

La quatrième de couverture : A treize ans, Anna a déjà subi de nombreuses interventions et transfusions afin que sa soeur aînée Kate puisse combattre la leucémie qui la ronge depuis son enfance. Anna sait qu’elle a été conçue pour être génétiquement compatible avec Kate et qu’elle est son seul espoir. Cependant, lorsqu’on lui demande de faire don d’un rein, l’adolescente refuse. Elle veut disposer librement de son corps et ira jusqu’au bout pour se faire entendre…

Prochaine lecturePars vite et reviens tard de Fred Vargas.

Rendez-vous sur Hellocoton !