Notes noires de Pam Godwin

Posted in Lecture
on 25 janvier 2019

Je viens de finir Notes noires de Pam Godwin.

Ivory Westbrook est une jeune pianiste prodige de 17 ans. Son rêve ? Rentrer à Léopold à New York, la meilleure école du pays. Mais le chemin jusqu’à Léopold est semé d’embûches. Sa route croise celle d’Emeric Marceaux, pianiste prodige et enseignant dans le sélect lycée où Ivory est scolarisée. Entre Émeric et Ivory, l’attirance est immédiate. Mais cette passion naissante semble impossible. Ivory traîne un passé de violences, Émeric est amateur de SM. Il est son professeur, elle est son élève.

Mon avis ? J’ai beaucoup aimé ce roman! Notes noires m’a évoqué tout à la fois 80 notes de jaunes et 50 nuances de Grey. 80 notes de jaunes à cause de la musique. Rappelez-vous l’héroïne est une violoniste fauchée aussi. 50 nuances de Grey parce qu’à l’instar de Christian, Émeric est un homme riche et amateur de sadomasochisme. Bon la ressemblance s’arrete  là je trouve.

Après ne vous méprenez pas. Notes noires reste une romance. C’est avant tout une histoire d’amour. Il est beau, il est riche. Elle est jeune, talentueuse et pauvre. Certes il y a quelques scènes hot mais dans l’ensemble ça reste assez soft.

J’ai beaucoup aimé l’alternance de point de vue entre Émeric et Ivory. Le récit progresse en effet à travers le regards des deux principaux protagonistes.

Si je devais émettre un bémol, je dirais que j’aurais aimé plus d’obstacles à l’histoire d’amour entre Émeric et Ivory. Après tout au départ c’est une histoire d’amour impossible entre une élève et son professeur :) J’aurais aussi aimé plus de détails sur Joanne, l’ex d’Emeric. J’ai trouvé que le revirement d’Emeric à son propos était un peu rapide.

Bon il n’en demeure pas moins que Notes noires de Pam Godwin est une lecture agréable.

La quatrième de couverture : Émeric Marceaux est un fils prodigue et un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet. Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et impitoyable, il envoûte ses élèves, toutes amoureuses de lui.
L’une d’elle, Ivoire Westbrook, a intrigué le maître qui l’a choisie pour en faire son oeuvre érotique malgré l’interdit qui pèse sur leur passion.
Souple et solide, réfléchie et naïve, douce et réceptive, Ivoire porte les stigmates des viols et abus qu’elle a subis et dont son maître veut la débarrasser en la poussant toujours plus loin sur les chemins du plaisir.

Prochaine lecture : L’erreur de Susi Fox

1 Comment

  • Cyanhydrique

    Le roman semble avoir un fond classique pour ce genre de livre, après je ne l’ai pas lu, mais le cadre musical reste attirant :)

    28 janvier 2019 at 11 h 33 min Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous pourriez aimer aussi :