Les héritiers, tome 1 : La princesse de papier d’Erin Watt

Posted in Lecture
on 27 août 2018

La princesse de papierJe viens de finir (enfin il y a quelques jours maintenant) le tome un de la saga d’Erin Watt, Les héritiers paru en janvier dernier aux éditions Hugo Romance et intitulé La princesse de papier. 

Ella Harper, dix-sept ans a perdu sa mère décédée d’une longue  maladie. Désormais seule au monde, elle travaille comme strip-teaseuse la nuit afin de payer ses études. Jusqu’au jour où Callum Royal, un riche homme d’affaires ami de son défunt père, débarque et l’emmene dans sa demeure. Le deal est simple : Ella sera logée, nourrit, blanchit tant qu’elle restera vivre avec Callum et ses cinq fils.

Mon avis ? Ça faisait un bail que je n’avais pas lu de romance et j’ai beaucoup apprécié plonger dans celle-ci. Je l’ai lu vitesse grand V complètement accro à l’histoire et aux personnages! Pour tout dire j’avais même du mal à le poser quand il le fallait.

Avec La princesse de papier, on a tous les ingrédients d”une bonne Romance New Adult! On a bien sûr une héroïne jeune et jolie, orpheline complètement démunie prête à tout pour s’en sortir mais bourrée de principes. Un beau jeune homme riche et arrogant. Une histoire d’amour naissante. Une vilaine belle-mère (voir même deux ici si on compte la femme de son père Steve et Brooke, la jeune maîtresse de son tuteur). On saupoudre le tout de quelques secrets de famille et d’un peu de sexe mais pas trop et voilà c’est prêt!

Le petit tour de force pour moi c’est que ce roman est écrit à quatre mains et que cela ne se ressent pas le moins du monde. Et oui derrière le pseudo d’Erin Watt se cachent deux jeunes femmes : Elle Kennedy, auteur notamment de la saga Off-Campus et Jen Frederick.

Maintenant c’est bien simple je n’ai qu’une hâte : c’est de lire la suite!

La quatrième de couverture : Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.
Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.
Et s’il avait raison ?
Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Prochaine lecture : L’espion qui venait du froid

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :