L’idiot du palais de Bruno Deniel-Laurent

Posted in Lecture
on 19 août 2014

l'idiot dupalaisJe viens de lire l’un des 607 romans de la rentrée littéraire 2014 : L’idiot du palais de Bruno Deniel-Laurent publié aux éditions de La table ronde et qui sortira le 21 aout en librairie. C’est un premier roman et c’est drôlement bien!

L’histoire est celle de Dusan, un jeune agent de sécurité d’origine serbe. Il travaille dans le palais parisien d’un prince arabe. D’abord au service de la princesse puis du prince à qui il fournit des jeunes femmes pour ses partouzes. Jusqu’au jour où Dusan croise sur les boulevards extérieurs, Khadidja, une jeune prostituée à la beauté surprenante. Dusan pense être tombé amoureux. Pour pouvoir revoir sa belle, il est prêt à la vendre à nouveau au Prince. Mais à ce jeu, Dusan finit par signer sa perte.

Mon avis ? il y a quelques semaines, j’avais flashé sur ce livre en feuilletant le catalogue de l’éditeur. A la lecture, je n’ai pas été déçue loin de là. Ce court roman est une petite pépite de cette rentrée littéraire 2014. C’est un étonnant roman d’apprentissage que signe là Bruno Deniel-Laurent. Dusan au contact de Khadidja ouvrira en effet les yeux et comprendra que sa liberté est bien la chose la plus importante. En bref, si vous ne deviez lie qu’un seul livre de cette rentrée littéraire, je crois bien que ça devrait être celui-là! Oui bon j’exagère peut-être un peu (j’ai encore rien lu d’autres sur les six cent romans à paraitre) mais juste un peu Smile En tout cas, vous l’aurez compris, j’ai été conquise. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

La quatrième de couverture : On l’appelle le Palais. C’est une prison dorée des beaux quartiers de Paris. Originaire de Serbie, Dušan vient d’y être recruté comme agent de sécurité. Au service de la Princesse, il passe son temps à attendre, simple figurant d’une farce où se mélangent le protocole et les caprices.
Lorsque le Prince débarque sans préavis des États-Unis, Dušan endosse un nouveau rôle. Le «docteur» Élias, âme damnée des lieux, lui confie la mission délicate de pourvoir aux fantasmes du Prince. C’est ainsi qu’il recrute Khadija sur les boulevards extérieurs. Il ne sait pas qu’en la ramenant au Palais il va signer sa propre perte. Et retrouver le goût de la liberté.

Cette lecture compte pour le challenge 1% de la rentrée littéraire

challengerl2014

Prochaine lecture : Quand rentrent les marins de Angela Huth

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Vous pourriez aimer aussi :