Des gens d’importance de Mariah Fredericks

Posted in Lecture
on 22 avril 2019

J’ai fini il y a quelques jours Des gens d’importance de Mariah Fredericks. Je ne connaissais pas du tout l’auteur. En fait il s’agit de son premier roman adulte (elle a publié plusieurs romans Young adulte auparavant). Le premier aussi de la série Jane Prescott apparemment. Je vous raconte ?

L’histoire se déroule à New York en 1910. Jane Prescott, femme de chambre de son état, vient de rentrer au service des Benchley, une famille de parvenus récemment installée. Elle sert les deux filles de la maison, Charlotte et Louise. Quand la cadette Charlotte annonce qu’elle va épouser le très convoité célibataire, Norrie Newsome, Jane est sur le pont. Quand ce dernier est retrouvé assassiné le soir du jour de l’An alors même qu’on allait annoncer officiellement ses fiançailles et que les soupçons se portent sur Charlotte elle-même, Jane va tenter d’y voir clair dans cette affaire tout en protégeant sa jeune maîtresse. Aidée d’un journaliste de la presse à scandale, son enquête va la mener au cœur des milieux anarchistes. Jane n’hesitera pas à aller à Philadelphie pour faire toute la lumière dans cette affaire.

Mon avis ? J’ai bien aimé. Oui vraiment. Ça se lit bien. Bon ok on devine assez vite qui a tue le jeune Norrie. Mais qu’importe car l’auteur réussi à maintenir un certain suspense en nous laissant supputer sur le pourquoi et le comment. Et puis j’avoue que le dénouement vaut le détour.

Au delà de l’aspect policier, j’ai aimé le background social de ce roman. Je vous explique : l’auteure situe  l’action de son roman à New York en 1910. C’est l’epoque ou les femmes tentent d’obtenir les mêmes droits que les hommes. C’est en effet l’epoque des suffragettes. J’ai trouvé que c’etait bien rendu dans le roman. J’ai trouvé intéressant l’amie d’enfance de Jane. Le personnage de Jane Prescott aussi m’a beaucoup plu.

Bref j’ai beaucoup aimé. Maintenant j’attends avec impatience la suite des aventures de Jane!

La quatrième de couverture : New York, 1910. Jane Prescott, femme de chambre, jouit d’une réputation exemplaire, et d’un esprit affûté qui lui permet de voir bien au-delà du mode de vie mondain et fastueux des riches parvenus chez qui elle sert. Jane est ainsi la première à comprendre ce que les fiançailles de sa jeune maîtresse avec le très en vue Norrie Newsome, déjà promis à une autre, ont de scandaleux. Et quand ce dernier est retrouvé mort, elle est aussi la mieux placée pour trouver qui avait intérêt à le voir disparaître. Dans un contexte social incandescent, le coupable est à chercher aussi bien dans les milieux anarchistes que les demeures bourgeoises. Car Jane sait que, autant dans la bonne société que dans les entrailles abandonnées de la ville, la haine et la violence couvent sous la surface, et peuvent éclater à tout moment…

Prochaine lecture : Des types comme nous de Roman Strajnic.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer aussi :